Actualités

Pokémon Go: Toronto déplore les perturbations à un terminus de traversier

TORONTO – La Ville de Toronto demande aux concepteurs du populaire jeu mobile Pokémon Go de retirer les balises qui attirent des joueurs à un terminus de traversier au centre-ville.

Les joueurs de Pokémon Go parcourent le monde extérieur à la recherche de monstres animés, qui apparaissent sur leur écran de téléphone lorsqu’ils le disposent devant une place de stationnement, un monument ou tout autre lieu public.

Un porte-parole de la Ville a affirmé que près d’une dizaine des balises numériques du jeu — appelées arènes et pokéstops — sont situées au terminus Jack Layton du traversier, attirant des foules dans le secteur.

Matthew Cutler, du service des parcs, a affirmé que le nombre important de joueurs au terminus créait des perturbations pour les activités du traversier. M. Cutler a écrit par courriel qu’il était de plus en plus difficile pour les passagers du traversier de sortir du terminus, et que les joueurs accentuaient aussi la confusion dans le secteur des arrivées.

Le porte-parole a relevé des cas de joueurs se précipitant dans la foule «probablement à la recherche de quelque chose dans le jeu», tout en ajoutant que la plupart des joueurs avaient été «fantastiques».

M. Cutler a indiqué que certains joueurs de Pokémon Go avaient organisé des nettoyages du parc près du terminus et avaient tenté d’aider à atténuer les impacts des mouvements de foule.

Il a indiqué que les autorités avaient demandé au concepteur, Niantic Labs, de «retirer ou déplacer» les balises du jeu se retrouvant à proximité du terminus vers des endroits plus appropriés.

Niantic permet de remplir un formulaire en ligne pour demander des exclusions, mais les modifications ne sont pas automatiques.