Actualités

Publicité
Québec/Canada

Étude montréalaise: jouets métalliques et bijoux pour enfants à surveiller

MONTRÉAL – Une étude de chercheurs de l’École polytechnique de Montréal suggère aux gouvernements de s’assurer que leurs réglementations concernant la concentration de certains produits nocifs dans les jouets métalliques et bijoux bon marché pour enfants soient bien appliquées. On sait que les bébés et les jeunes enfants portent fréquemment des objets à leur bouche, un comportement qui entraîne parfois l’ingestion de petites pièces. Le professeur Gérald Zagury et son étudiant au doctorat Mert Guney ont examiné la contamination par des métaux au sein d’un ensemble de 72 jouets et bijoux achetés sur le marché nord-américain. Des tests approfondis ont démontré que les métaux peuvent se mobiliser dans les sucs digestifs après l’ingestion des pièces contaminées. Les chercheurs ont également observé que des quantités de cadmium, de plomb, et de nickel provenant de certains échantillons dépassaient de manière importante les valeurs limites sécuritaires auxquelles un enfant peut être exposé. Parmi les effets nocifs qui en découlent figurent les douleurs abdominales, les nausées, des vomissements et de la diarrhée. Afin d’assurer la sécurité chimique des jouets et des bijoux pour enfants, MM. Zagury et Guney suggèrent d’appliquer des limites légales fondées sur le contenu en métaux «disponible» (mobilisé) plutôt que sur la concentration totale. Les résultats de cette étude font partie de la thèse doctorale de Mert Guney. Ils ont récemment été publiés dans la revue scientifique de l’American Chemical Society (ACS), Environmental Science & Technology.

Québec/Canada

Commission Charbonneau: audiences suspendues à cause du scrutin

MONTRÉAL – La Commission Charbonneau suspendra finalement ses audiences pendant la campagne électorale, contrairement à ce qu’elle avait annoncé. Dans un communiqué diffusé mercredi, les commissaires précisent qu’à cause du déclenchement des élections provinciales, ils jugent qu’il n’est «pas opportun» de tenir des audiences qui risqueraient de les entraîner dans l’arène politique. Il reste en effet des thèmes plus délicats à aborder, comme le financement des partis politique et les contrats avec le ministère des Transports. «Le gouvernement du Québec ayant pris la décision de tenir des élections le 7 avril prochain, les commissaires France Charbonneau, Roderick Macdonald et Renaud Lachance ont unanimement convenu qu’il n’est pas opportun de tenir des audiences publiques relativement aux prochains volets de nos travaux pendant la période électorale», écrivent-ils. La Commission Charbonneau insiste sur le fait qu’elle est «totalement apolitique et indépendante» et qu’elle tient à rester loin de l’arène politique. «Les élections sont les assises de la démocratie et la Commission ne voudrait pas influencer d’une façon ou d’une autre l’électorat», affirment les commissaires dans leur communiqué. La Commission d’enquête sur l’octroi et la gestion des contrats publics dans l’industrie de la construction a précisé que les audiences déjà prévues à compter de lundi, la semaine prochaine, auront toutefois lieu malgré la campagne électorale qui vient d’être déclenchée. Les audiences du 10 au 13 mars porteront sur les thèmes de la fausse facturation et de l’infiltration du crime organisé dans l’industrie de la construction — des sujets qui ont déjà été abordés, mais que les commissaires veulent conclure. Mais dès après la semaine prochaine, la commission d’enquête suspendra ses audiences et ne les reprendra que le mardi 8 avril, soit au lendemain du scrutin. Aussi, désormais, la commission tiendra des audiences les vendredis, lors des semaines où elle siégera. De même, ses journées d’audiences se termineront une demi-heure plus tard qu’à l’habitude afin de s’assurer de compléter son travail. Réactions La porte-parole de Québec solidaire, Françoise David, a brièvement commenté l’annonce tardive de la commission d’enquête. «Ce n’est peut-être pas une mauvaise idée, parce que ça se mêle assez difficilement, tout ça. La Commission veut garder une entière indépendance vis-à-vis la classe politique. Elle a parfaitement raison de le faire. C’est évident que si la commission avait siégé tout au long de la campagne, l’un ou l’autre des partis _ y compris nous, au fond _ aurait voulu instrumentaliser la commission. Donc, ce n’est pas si bête», a opiné Mme David. «On n’a peut-être pas besoin des audiences de la Commission Charbonneau pour formuler un jugement sur les vieux partis», a ajouté son collègue de Mercier, Amir Khadir.

Québec/Canada

IPÉ: aide d’Ottawa réclamée pour la rénovation du parlement à Charlottetown

CHARLOTTETOWN – Le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard demande aux autorités fédérales de l’aider à défrayer les coûts des rénovation de l’immeuble patrimonial qui abrite le parlement de l’Île-du-Prince-Edouard, à Charlottetown. L’immeuble est dans un piètre état et il a besoin d’importantes rénovations. Des documents révèlent qu’une partie de l’édifice construit en 1847 pourrait s’effondrer si d’importants travaux ne sont pas bientôt effectués. Le ministre responsable de l’Infrastructure, Robert Vessey, confirme que des représentants du gouvernement du Canada et du sien se sont rencontrés mardi à ce sujet. M.Vessey s’est dit encouragé par ses discussions avec la ministre de l’Environnement Leona Aglukkaq, qui est responsable de Parcs Canada, l’organisme à qui l’entretien de l’immeuble a été confié. C’est dans cet édifice historique qu’a eu lieu, il y a 150 ans cette année, la conférence sur l’intérêt d’une union des colonies britanniques de l’Amérique du Nord. Trois ans plus tard, le 1er juillet 1867, le Canada voyait le jour.

Québec/Canada

La ligne jaune du métro sera fermée les week-ends jusqu’au 25 mai

MONTRÉAL – Les usagers du métro sur la rive-sud de Montréal devront apprendre à vivre sans ce moyen de transport durant les fins de semaine, jusqu’au 25 mai. C’est en effet le week-end prochain qu’aura lieu la première des multiples fermetures complètes de la ligne jaune reliant Longueuil à la station Berri-UQAM, à Montréal. Une deuxième série de fermetures aura lieu durant les week-ends du 13 septembre au 14 décembre, pour un total de 25 fins de semaine de fermeture sur cette ligne en 2014. Le métro cessera donc ses activités le vendredi soir, à l’heure habituelle et le service ne reprendra que le lundi matin, afin de permettre à la Société de transport de Montréal (STM) d’effectuer des travaux à la voûte de béton du tunnel qui passe sous le fleuve Saint-Laurent à la suite d’une infiltration des eaux souterraines au fil des ans. Ces travaux, évalués à 10 millions $, serviront à canaliser les eaux souterraines et l’on en profitera pour faire des travaux d’électricité également. La STM mettra trois navettes en opération pour assurer l’aller-retour entre le métro Longueil, la station Papineau et la station Berri-UQAM, entre le le métro Longueuil et la station Jean-Drapeau et entre les station Berri-UQAM, Papineau, Jean-Drapeau et le casino de Montréal. Deux autres options s’offriront aux résidants de la rive-sud, soit une navette entre le stationnement Chevrier, aux abords de l’autoroute 10 et le terminus Centre-Ville, qui donne accès au métro Bonaventure, ainsi qu’entre le terminus Brossard-Panama et le terminus Centre-Ville.

Québec/Canada

Centre-du-Québec: des fraudes par cartes de crédit ont été signalées

DRUMMONDVILLE, Qc – La population de Drummondville est invitée à la prudence car des fraudes par carte de crédit sont survenues dans la région Centre-du-Québec, sur son territoire. La Sûreté du Québec (SQ) signale que ces fraudes ont été commises par téléphone. Les fraudeurs ont principalement ciblé des commerces. La police explique que ces gens se présentent en donnant de fausses informations, soit un nom ainsi que le nom d’une compagnie, et ajoutent vouloir faire l’achat de matériaux de construction. Or, lorsqu’ils procèdent à la transaction, ils utilisent des numéros de cartes de crédit qui proviennent de cartes volées ou clonées. La Sûreté du Québec rappelle que certaines vérifications d’usage doivent être faites avant de procéder à toute transaction importante, surtout lorsque celle-ci est faite par téléphone. La police invite à la méfiance lors de commandes importantes et de demandes de livraison rapide réglées par carte de crédit. Elle suggère de noter les informations nécessaires pour identifier l’acheteur. La Sûreté du Québec recommande aussi aux commerçants de valider le crédit et la carte avant de procéder à une livraison ou à l’expédition de marchandises. Ils peuvent par exemple faire pré-autoriser une transaction sur une carte de crédit en communiquant avec l’institution émettrice au numéro de téléphone situé au dos de la carte.

Publicité
Québec/Canada

Homophobie sur un dépliant à Terre-Neuve-et-Labrador: excuses de Postes Canada

SAINT-JEAN, T.-N.-L. – La Société canadienne des Postes a émis des excuses publiques après qu’un dépliant contenant des propos jugés homophobes ait été distribué dans une communauté du Labrador. Le dépliant, remis à des citoyens de Happy Valley-Goose Bay, affichait une condamnation du mariage gay et de l’homosexualité en général.< Postes Canada reconnaît qu'elle n'aurait pas dû permettre la distribution de ce dépliant. La société fédérale signale qu'elle est d'ailleurs à revoir ses politiques de responsabilité sociale afin que des incidents du genre ne se reproduisent plus. Le dépliant ayant suscité la controverse a été réalisé par une organisation basée à Halifax appelée People's Gospel Hour, qui a refusé d'émettre quelque commentaire que ce soit à propos de son contenu.

Québec/Canada

Pédophilie: le pape François défend les actions de l’Église catholique

ROME – Le pape François a affirmé que personne n’en avait fait plus que l’Église dans la lutte à la pédophilie. Dans une entrevue au journal italien «Corriere della Sera», publiée mercredi, le souverain pontife a ajouté que l’Église était probablement la seule institution publique à avoir réagi avec transparence et responsabilité en matière de crimes sexuels contre les personnes d’âge mineur. À son avis, son prédécesseur, le pape Benoît XVI, a été très courageux en menant une lutte contre les abus du clergé. Le pape François a rappelé que la grande majorité des abus du genre survenaient dans la famille et le voisinage des victimes. Le mois dernier, le Comité des droits de l’enfant des Nations unies (ONU) a dévoilé un rapport qui a critiqué sévèrement l’attitude du Vatican dans la lutte contre les violences sexuelles contre les enfants. Les auteurs ont reproché à l’Église de ne pas avoir pas rendu obligatoire les dénonciations à la justice dans les diocèses et de garder secrètes les enquêtes ecclésiastiques. Le Vatican a annoncé la constitution d’une commission d’experts pour la protection des enfants dans toutes les institutions de l’Eglise.

Québec/Canada

Chrétienté: c’est le début du carême avec le mercredi des Cendres

MONTRÉAL – Ce 5 mars pour les chrétiens du monde marque le début du carême. Le mercredi des Cendres est un jour de pénitence qui a lieu le lendemain du Mardi gras. Sa date est établie en fonction de celle de Pâques qui, cette année, a été fixée au 20 avril, 46 jours après le début du carême. Les rites indiquent que le mercredi des Cendres est l’occasion de brûler les rameaux bénis de l’année précédente. Pendant le carême, les fidèles d’obédience catholique-romaine sont invités à l’abstinence et au jeûne. Les jeunes enfants, les personnes malades ou aînées et les gens pratiquant un métier physiquement difficile sont toutefois exemptés. L’Église explique que le carême constitue une façon de reproduire une partie de la fin de la vie de Jésus Christ qui lui-même a jeûné pour se préparer à sa mission, celle de sa mort et de sa résurrection. Dans son message du carême, le pape François rappelle aux fidèles que l’Église est disposée et prête à témoigner du message évangélique à tous ceux qui sont dans la misère matérielle, morale et spirituelle.

Québec/Canada

Québec: fin imminente du mandat des députés avec la tenue d’une élection

MONTRÉAL – La première ministre du Québec, Pauline Marois, provoquera mercredi le tenue d’une élection générale provinciale en demandant au lieutenant-gouverneur du Québec, Pierre Duchesne, de dissoudre l’Assemblée nationale, ce qui mettra fin au mandat des députés. Pour que l’électorat soit convoqué, le Conseil exécutif, sur recommandation de la première ministre, adopte un décret ordonnant la dissolution de l’Assemblée. Ce décret est suivi d’une proclamation du lieutenant-gouverneur par lequel ce dernier procède officiellement à la dissolution. Ce mercredi, la première ministre Marois a convoqué une séance du Conseil des ministres pour 9h00. L’élection aura probablement lieu au début du mois d’avril, 19 mois après le scrutin de septembre 2012 qui a fait élire un gouvernement minoritaire du Parti québécois. Avant la dissolution imminente de l’Assemblée nationale, la députation se compose de 125 députés, dont 54 du Parti québécois, 49 du Parti libéral, 18 de la Coalition avenir Québec et 2 de Québec solidaire. Deux députés sont indépendants: Fatima Houda-Pepin et Daniel Ratthé. La présidence de l’Assemblée nationale est assumée par le député libéral de Westmount/Saint-Louis, Jacques Chagnon. Malgré la dissolution, le président et les vice-présidents continuent d’occuper leur poste et d’exercer leurs fonctions au Bureau de l’Assemblée nationale jusqu’à ce qu’ils soient remplacés ou élus de nouveau. Quant aux 26 ministres, ils restent aussi en fonction jusqu’à la désignation de leurs successeurs.

Québec/Canada

Nicolson s’excuse après l’envoi d’un chèque d’un cent à un soldat mort

OTTAWA – Le ministre de la Défense a présenté ses excuses auprès de la famille d’un soldat décédé dont la mère a reçu un chèque d’un cent du gouvernement. Le ministre Rob Nicholson a parlé de gaffe bureaucratique inhumaine. La mère du caporal Justin Stark a reçu un chèque d’un sou. Ce chèque daté du 28 février a été envoyé par le ministère des Travaux publics. On ignore les motifs pour l’envoi de ce chèque mais le ministre Nicolson — visiblement outré — a indiqué à la Chambre des communes qu’il cherchera à en savoir plus long. Le caporal Stark était un réserviste âgé de 22 ans. Il est mort en octobre 2011 lors d’un incident dans une armurerie à Hamilton. Son service de sept mois en Afghanistan s’était terminé plus tôt cette année-là. Le député néo-démocrate d’Hamilton-Est—Stoney Creek, Wayne Marston, a dit apprécier que le ministre ait dit qu’il cherchera à faire la lumière sur cette affaire. Il espère toutefois qu’on ne cherchera uniquement pas à décerner un blâme mais qu’on tentera plutôt à trouver un moyen pour qu’une telle erreur ne se répète pas.