Actualités

Actualités

Le gouvernement du Québec veut classer le «Cyclorama» de Sainte-Anne-de-Beaupré

MONTRÉAL — Le gouvernement du Québec souhaite classer «Le Cyclorama de Jérusalem» et sa rotonde, une attraction touristique située à côté du sanctuaire de Sainte-Anne-de-Beaupré, près de Québec. Dans un communiqué, le ministre de la Culture et des Communications, Luc Fortin, s’engage lundi à classer le «Cyclorama» comme un «bien culturel», ce qui assurera la protection de ce bien patrimonial. Le panorama, qui fait 14 mètres de hauteur et 110 mètres de longueur, illustre la ville de Jérusalem et ses environs le jour de la crucifixion du Christ. L’oeuvre monumentale a été exécutée aux États-Unis vers 1887 ou 1888 d’après le panorama «Jérusalem au temps de la crucifixion du Christ» du peintre allemand Bruno Piglhein, réalisé à Munich en 1886. Le «Cyclorama de Jérusalem» est d’abord présenté en 1889 à Montréal dans une rotonde conçue spécifiquement pour l’accueillir, à l’angle des rues Sainte-Catherine et Saint-Urbain, indique le ministère de la Culture. La rotonde et son «Cyclorama» seront déménagés six ans plus tard à Sainte-Anne-de-Beaupré, à l’est de Québec, où un sanctuaire existe depuis la Nouvelle-France. Selon le ministère de la Culture, il ne subsisterait qu’une dizaine de ces panoramas réalisés par centaines au XIXe siècle en Europe et aux États-Unis. Le «Cyclorama de Jérusalem» serait le seul panorama historique encore présent au Québec et au Canada, et le seul en Amérique du Nord à conserver sa rotonde d’origine. Les propriétaires de l’oeuvre, la famille Blouin, ont manifesté pendant l’été leur intention de vendre l’oeuvre et la rotonde, ce qui aurait pu signifier son déménagement à l’étranger. Interpellé, le gouvernement du Québec a dépêché sur place la semaine dernière des spécialistes du ministère de la Culture afin d’évaluer l’oeuvre et son éventuelle importance patrimoniale — notamment son «intérêt national». En signant un «avis d’intention de classement», le ministre de la Culture reconnaît que le Cyclorama «possède un intérêt à l’échelle nationale en raison de ses valeurs historiques, artistiques et architecturales». À la suite de cet «avis d’intention» du gouvernement, la Commission des biens culturels recevra les représentations de «toute personne intéressée» pendant une période de 30 jours. Un classement ne protège pas un bien culturel d’une vente mais assure au gouvernement le droit de l’acquérir, au prix demandé, «de préférence à tout autre acheteur».

Publicité
Actualités

Nouvelle aire marine protégée dans le passage du Nord-Ouest

OTTAWA — Une aire de conservation marine qui fait deux fois la taille de la Nouvelle-Écosse vient d’être créée dans l’Arctique. La ministre de l’Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, en a fait l’annonce lundi à Pond Inlet au Nunavut. Cette aire protégée est située dans le détroit de Lancaster à l’est du passage du Nord-Ouest. Ce corridor maritime qui traverse l’Arctique pourrait, avec la fonte des glaces, faire l’objet d’un trafic maritime ininterrompu 12 mois par année, d’où le besoin de protéger les espèces qui y habitent. La ministre McKenna a signé un protocole d’entente avec le gouvernement du Nunavut et l’association Qikiqtani Inuit pour en délimiter l’étendue. La superficie de ce nouveau territoire de conservation dépasse les 130 000 kilomètres carrés, ce qui en fait la plus grande aire protégée au pays. Elle inclut le parc national Sirmilik, le refuge d’oiseaux migrateurs de l’île Prince Leopold et la réserve nationale de faune de Nirjutiqavvik. Cette entente impose à court terme un moratoire sur toute exploration pétrolière et gazière qui y sera éventuellement interdite de façon définitive. Seuls les Inuits pourront y exercer leurs droits de chasse et de pêche en vertu de l’Accord du Nunavut. Shell Canada a renoncé à 30 concessions de prospection pétrolières et gazières sur une superficie de 8600 kilomètres carrés, selon le communiqué diffusé par le ministère de l’Environnement et du Changement climatique. De nombreux mammifères marins vivent dans cette région de l’Arctique, dont des narvals, des bélugas, des phoques et des ours polaires, en plus de centaines de milliers d’oiseaux de mer.

Actualités

Un ex-député du Bloc québécois a été accusé de crimes de nature sexuelle

SHAWINIGAN, Qc — L’ancien député fédéral Réjean Lefebvre fait face à des accusations de nature sexuelle. L’ex-député du Bloc Québécois dans la circonscription de Champlain, en Mauricie, est accusé d’agression sexuelle, d’attouchements sexuels et d’incitation à des contacts sexuels avec une personne de moins de 16 ans. L’homme de 74 ans a comparu lundi matin au palais de justice de Shawinigan. Il retournera en cour le 16 octobre. Réjean Lefebvre avait été élu sous la bannière bloquiste en 1993 après avoir été maire de la municipalité de Saint-Adelphe pendant quelques années. Il avait été réélu en 1997, mais il était devenu député indépendant en 1999 après avoir été arrêté pour conduite en état d’ébriété pour la troisième fois. En 2000, il avait choisi de ne pas se représenter lors des élections générales pour retourner travailler dans le monde des affaires. (Collaboration Cogeco Nouvelles)

Actualités

Deux piétonnes happées à Montréal après une collision entre deux véhicules

MONTRÉAL — Deux piétonnes ont été happées, lundi avant-midi, à la suite d’une collision survenue entre un camion et un véhicule à l’intersection du boulevard Décarie et de la rue Paré, dans le secteur de Côte-des-Neiges, à Montréal. La conductrice d’un véhicule était immobilisée au feu de circulation, attendant que des piétons traversent la rue, lorsqu’un camion a percuté la voiture par l’arrière, projetant celle-ci sur deux femmes qui se trouvaient sur le trottoir. L’une des piétonnes, âgée de 43 ans, a été grièvement blessée à la tête, selon le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). On ne craignait toutefois plus pour sa vie, a précisé une porte-parole du SPVM, Caroline Chèvrefils. Une autre piétonne de 31 ans ainsi que la conductrice du véhicule ont aussi été blessées, a ajouté Mme Chèvrefils. L’homme de 55 ans derrière le volant du camion n’a subi aucune blessure.

Actualités

La police de Montréal lance un appel aux présumées victimes d’un enseignant

MONTRÉAL — Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) estime qu’un enseignant récemment épinglé par son unité spécialisée dans les domaines de l’exploitation sexuelle et de la pornographie juvénile pourrait avoir fait plusieurs victimes. Francis Faille a été arrêté mercredi dernier car il aurait leurré des personnes mineures en plus de leur expédier du matériel sexuellement explicite. Deux jours plus tard, l’homme de 43 ans a comparu à la Cour du Québec et il a ensuite pu recouvrer sa liberté après s’être engagé à se plier à plusieurs conditions. Il doit notamment s’abstenir d’utiliser internet et d’entrer en contact avec des gens de moins de 16 ans. Selon le SPVM, le quadragénaire a enseigné à l’école secondaire Édouard-Montpetit de Montréal durant l’année scolaire 2016-2017. Par la suite, il serait entré en communication avec d’anciennes élèves en échangeant en ligne avec elles. Francis Faille aurait alors demandé à ses interlocutrices d’avoir des relations sexuelles avec lui. De plus, il leur aurait fait parvenir des photographies et des vidéos de ses parties intimes. Les enquêteurs du SPVM pensent que l’individu aurait pu faire des victimes qui ne se seraient pas encore manifestées. Ils demandent donc à toute personne qui aurait été ciblée par le quadragénaire de porter plainte officiellement dès que possible.

Actualités

Une cascadeuse a perdu la vie en filmant la suite de «Deadpool» à Vancouver

VANCOUVER — Une cascadeuse qui filmait une scène dans la suite du film «Deadpool» est décédée des suites d’un accident sur des lieux du tournage situés au centre-ville de Vancouver. La police de Vancouver affirme que la victime était sur une motocyclette lorsque l’accident est survenu sur le plateau de tournage, lundi matin. Sharmina Kermalli dit qu’elle venait d’entrer dans un café à proximité du plateau lorsqu’elle a entendu un grand fracas. Elle a couru à l’extérieur du café et a vu une femme gisant au sol; son corps était à l’intérieur de l’édifice, alors que sa tête était à l’extérieur. Le verre continuait de tomber sur la femme, a ajouté Mme Kermalli. Une motocyclette endommagée placée sur le côté a été vue près de l’accident, qui a eu lieu à proximité du bord de l’eau à Vancouver. Une fenêtre de la tour Shaw a également été fracassée. Des policiers et des enquêteurs sont sur place avec la Commission des accidents du travail de la Colombie-Britannique pour enquêter sur l’accident. «Deadpool», inspiré de la série de superhéros de Marvel, est personnifié par l’acteur originaire de Vancouver Ryan Reynolds.

Publicité
Actualités

Le corps d’une professeure de musique de l’Université McGill a été retrouvé

MONTRÉAL — Le Service de police de Montréal confirme que le corps d’Eleanor Stubley, professeure de musique renommée de l’Université McGill, a été retrouvé. La femme de 57 ans avait été vue pour la dernière fois le 7 août dernier dans le sud-ouest de Montréal. Selon les policiers, sa disparition et son décès ne seraient pas liés à un geste criminel. Ils refusent toutefois de fournir plus de détails. Le corps d’Eleanor Stubley a été découvert dimanche dans le même quartier où elle avait été aperçue pour la dernière fois. Elle était vice-doyenne du département d’études supérieures de l’école de musique Schulich de l’Université McGill. Eleanor Stubley a dirigé des ensembles partout dans le monde en plus d’être une érudite et une auteure encensée par la critique.

Actualités

La SOPFEU enverra de nouveau des renforts en Colombie-Britannique dès mardi

MONTRÉAL — La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) déploiera des ressources supplémentaires en Colombie-Britannique à compter de mardi. Comme elle l’avait fait plus tôt durant le mois d’août et en juillet, elle dépêchera sur place 40 pompiers, deux chefs de section et un représentant d’agence. Ces trois derniers serviront d’interlocuteurs aux autorités locales et ils se chargeront également de diriger la quarantaine de sapeurs. Depuis le début de l’été, la SOPFEU ne s’est pas contentée d’envoyer du personnel en Colombie-Britannique. Déjà, en juillet, l’organisation y avait envoyé du matériel, comme des tuyaux et des pompes motorisées, ainsi que des avions-citernes. Par ailleurs, la Société de protection des forêts contre le feu fournit présentement deux de ces mêmes appareils à l’Ontario. Ces différentes pièces d’équipement sont prêtées pour une durée indéterminée. Par contre, le personnel, qui sera dépêché en Colombie-Britannique à partir de mardi, a déjà une bonne idée du moment où il pourra rentrer au bercail. «Ce sera une mission de 14 à 18 jours parce que le travail est très lourd et physique», a expliqué l’agente à la prévention et à l’information de la SOPFEU, Josée Poitras, en entrevue avec La Presse canadienne.

Actualités

Des manifestants réunis à Toronto en solidarité avec Charlottesville

TORONTO — Des dizaines de manifestants se sont réunis au centre-ville de Toronto, lundi matin, pour signifier leur solidarité aux victimes des violences du week-end dernier en Virginie où une femme a été tuée et 19 personnes ont été blessées. Les gens ont brandi des affiches et chanté des slogans dénonçant le racisme alors qu’ils se tenaient face au consulat américain pour exprimer leur opposition aux suprémacistes blancs. Les manifestants ont notamment scandé : «Non à la haine, non à la peur. Les fascistes ne sont pas les bienvenus ici.» Samedi dernier, une voiture a foncé sur un groupe de protestataires qui dénonçaient un rassemblement de suprémacistes blancs à Charlottesville, en Virginie. James Alex Fields Jr, 20 ans, de l’Ohio, a été arrêté rapidement après l’incident et accusé de meurtre au second degré et d’autres chefs d’accusation. Lors du rassemblement de lundi, à Toronto, Donna Gabaccia, une professeure américaine de l’Université de Toronto qui a pris part à l’organisation de l’événement, s’est dite «consternée» par la réunion de suprémacistes blancs à Charlottesville. Une vigile en hommage aux victimes s’est tenue dimanche soir à Toronto. Un rassemblement a aussi eu lieu à Montréal selon les informations rapportées par les médias locaux et des publications recensées sur les réseaux sociaux.

Actualités

Hausse marquée des cancers de la bouche et de la gorge liés au papillome humain

TORONTO — La proportion de cancers de la bouche et de la gorge liés au virus du papillome humain (VPH) a connu une hausse importante au Canada: les chercheurs estiment que l’infection virale serait maintenant responsable des trois quarts de ces types de cancers. Dans une étude pancanadienne dont les résultats sont publiés lundi dans le Journal de l’Association médicale canadienne, les chercheurs estiment que l’incidence des cancers de l’oropharynx liés au VPH aurait augmenté de près de 50 pour cent entre 2000 et 2012. Les chercheurs ont utilisé des données fournies par des centres de cancérologie en Colombie-Britannique, en Alberta, en Ontario et en Nouvelle-Écosse, soit 3643 patients de 18 ans et plus souffrant de carcinome malpighien oropharyngé. Environ 85 pour cent des cas recensés dans le cadre de cette étude étaient des hommes. Selon les chercheurs, la proportion de cancers de la gorge liés au VPH est passée de 47 à 74 pour cent entre 2000 et 2012, soit une hausse d’environ 50 pour cent en seulement 12 ans, a indiqué la docteure Sophie Huang, coauteure de l’étude et radiothérapeute au centre de cancérologie de l’hôpital Princess Margaret de Toronto. La Société canadienne du cancer indiquait l’automne dernier que 1335 Canadiens avaient appris en 2012 qu’ils souffraient d’un cancer de la bouche ou de la gorge lié au VPH; cette même année, 372 Canadiens en sont morts. Le virus du papillome humain est l’infection transmissible sexuellement la plus courante dans le monde. La plupart des gens ne développent pas de symptômes: l’infection virale disparaît au cours des deux années suivantes. Mais dans certains cas, l’infection persiste et peut causer un cancer du col de l’utérus chez la femme ou un cancer du pénis chez l’homme, ainsi que des cancers de l’oropharynx. La plupart des cancers oropharyngés liés au VPH sont causés par des pratiques sexuelles buccogénitales, indique la docteure Huang. La chercheure rappelle que les tumeurs liées au VPH répondent mieux aux traitements et présentent un taux de survie plus élevé que les cancers liés au tabagisme ou à l’alcool — les deux autres causes majeures de cancers de la bouche. La détection précoce de tels cancers est bien sûr importante, mais ce ne sont pas tous les centres de cancérologie qui font le dépistage d’un lien éventuel avec le VPH, précisent les chercheurs. Les médecins réservaient habituellement ce dépistage pour les jeunes hommes sans antécédent de tabagisme ou d’alcool, mais le dépistage systématique semble se généraliser petit à petit au pays. Les chercheurs rappellent enfin que les filles et les garçons qui sont vaccinés avant leurs premières relations sexuelles sont mieux protégés contre le virus du papillome humain — et donc contre les cancers oropharyngés.

Actualités

Un présentateur de météo trouve un scorpion dans des bananes à Halifax

HALIFAX — Un présentateur de météo de la Nouvelle-Écosse a eu toute une surprise lors d’une récente visite dans un établissement de la chaîne Costco à Halifax. En déballant l’épicerie, Nathan Coleman, qui travaille pour le réseau The Weather Network, a trouvé un scorpion vivant dans un sac de bananes. Le journaliste a expliqué que sa fille de 11 ans avait repéré quelque chose qui se tortillait dans un sac en plastique. Il raconte avoir d’abord ignoré les interrogations de sa fille, lui disant qu’il devait sans doute s’agir d’une limace. La mère de Coleman a par la suite mis de côté les bananes et soulevé le sac pour apercevoir ce qui semblait être un scorpion. «C’était aussi effrayant que choquant, a confié Nathan Coleman en entrevue. C’est une « bibitte » tellement étrange.» En tant que reporter, M. Coleman a eu l’occasion de couvrir de nombreuses nouvelles insolites en lien avec la nature, mais il avoue n’avoir jamais pensé trouver un scorpion rampant parmi ses emplettes. «C’est effectivement très surréaliste, a-t-il souligné. Je couvre toutes les provinces de l’Atlantique, mais je n’ai pas eu à me déplacer bien loin pour dénicher cette histoire. Elle était directement dans ma cuisine.» Une vidéo publiée sur le portail web du réseau The Weather Network — qui a été vue plus de 114 000 fois — montre M. Coleman sur son balcon tenant un sac de plastique où l’on voit se tortiller un scorpion de la taille de la paume d’une main. L’homme a placé l’arachnide à l’intérieur de deux sacs pour le conduire au Musée d’histoire naturelle de la Nouvelle-Écosse où il a été mis en observation. Il a reçu des excuses d’un gérant de l’entrepôt Costco et on lui a affirmé que l’entreprise avait ouvert une enquête sur l’incident. M. Coleman s’inquiète de ce qui aurait pu arriver à sa fille ou à son bébé âgé d’un an si l’insecte s’était échappé. «Je crois que ç’aurait été plus drôle si j’avais été plus jeune… mais j’ai des enfants et avoir ça (le scorpion) si proche, nous avons été chanceux», a-t-il commenté. M. Coleman espère savoir si le scorpion est venimeux et comment il a ainsi pu parcourir des milliers de kilomètres. Costco n’a pas immédiatement répondu, lundi, à une demande de commentaires.