Québec/CanadaSanté et Science

Effet de serre : la gourgane à la rescousse

Depuis quelques mois, les vaches laitières du Lac-Saint-Jean mangent des gourganes. Pour les producteurs laitiers, ce nouveau régime compte plusieurs avantages…

gourgane
Photo : Guillaume Roy

Depuis quelques mois, les vaches laitières du Lac-Saint-Jean mangent des gourganes. Pour les producteurs laitiers, ce nouveau régime compte plusieurs avantages : cultivée localement, la gourgane coûte moins cher que le soya, elle contient plus de protéines que le maïs, et les vaches qui en consomment donnent autant ou plus de lait.

Mais les vertus de la gourgane sont plus grandes encore. Selon des études que mène actuellement le centre de recherche Agrinova, à Alma, une alimentation à base de gourganes diminuerait la quantité de gaz à effet de serre émis par les vaches. Les tanins présents dans cette légumineuse réduiraient le méthane produit naturellement pendant la rumination.

En un an, une seule vache émet autant de gaz à effet de serre qu’une voiture qui parcourt 20 000 km.

Les résultats des études suscitent beaucoup d’intérêt chez les producteurs laitiers. Non seulement leurs vaches pourraient donner plus de lait, mais grâce à la diminution des gaz à effet de serre, ils pourront peut-être un jour vendre des crédits de carbone