Québec/Canada

Le Canada sera exclu d’une réunion sur l’État islamique, selon certains médias

OTTAWA – Certains médias rapportent que le Canada n’a pas été invité à une rencontre ministérielle devant avoir lieu à Paris, au milieu de la semaine, pour discuter de la lutte contre l’État islamique.

L’entourage du ministre canadien de la Défense nationale, Harjit Singh Sajjan, a confirmé à la Société Radio-Canada et au journal «The Globe and Mail» que cet élu n’assistera pas à la réunion de mercredi.

Ses homologues des États-Unis, de la Grande-Bretagne, de l’Allemagne, de la France, de l’Italie, de l’Australie et des Pays-Bas seront, quant à eux, sur place.

La directrice des communications du ministre canadien, Renée Filiatrault, a insisté sur le fait que la décision d’Ottawa de retirer éventuellement ses appareils CF-18 des combats contre l’État islamique n’avait rien à voir avec l’exclusion de son patron.

De son côté, le secrétaire parlementaire du ministre des Affaires étrangères, Omar Alghabra, a indiqué que des représentants américains, britanniques, allemands, français, italiens, australiens et néerlandais se rencontraient régulièrement en l’absence du Canada. Il ne se formalise donc pas de la situation.