Art de vivre

Un «Caribou» à savourer

Lancé par quatre journalistes dans la jeune trentaine, qui se sont adjoint un éditeur et une directrice artistique, Caribou s’intéresse à «tout ce qui se passe en ce moment au Québec en alimentation».

1795948_747814655289040_2172851130447598719_oArt_de_vivreCervidé emblématique de la forêt boréale et de la toundra, effigie côté pile de la pièce de 25 cents, redoutable boisson à base de vin rouge et de fort, le caribou est tout cela. Tout cela et… un peu plus. Sans article défini ou indéfini, mais avec une majuscule et en italique, Caribou est un nouveau magazine consacré à l’alimentation et à la culture culinaire d’ici — un vrai régal, ai-je trouvé en lisant son premier numéro. Et une indéniable réussite esthétique : mise en page épurée, photos superbes, impression sur papier mat.

Lancé par quatre journalistes dans la jeune trentaine, qui se sont adjoint un éditeur et une directrice artistique, Caribou s’intéresse à «tout ce qui se passe en ce moment au Québec en alimentation», me dit l’un de ses fondateurs, Vincent Fortier. «Il y a beaucoup à dire, à fouiller, à raconter sur ce qui forge notre identité culinaire, ajoute-t-il. Il y a une foule d’émissions de cuisine et de livres ou de sites de recettes, c’est vrai. Mais il faut aller plus loin.»

Aller plus loin, c’est parler, surtout dans ce premier numéro consacré aux «origines», d’histoire, de racines, de patrimoine et de traditions, bien sûr. Mais aussi de projets, d’innovation, d’avenir. Douze personnalités proposent ainsi «12 travaux» pour «améliorer le Québec agroalimentaire de demain». Meilleure distribution des produits locaux dans les grandes surfaces, amélioration des infrastructures de transformation, développement de l’agriculture de proximité, droit de produire davantage sans quotas, exploitation intelligente du patrimoine marin, transition vers le végétarisme, remise au goût du jour de la cuisine patrimoniale… Il y a beaucoup de pain (de ménage) sur la planche. Et certainement de quoi alimenter bien d’autres numéros de Caribou — on attend, et avec impatience, la deuxième livraison, qui sortira fin mars, début avril 2015.

Dernier point : ce magazine sur l’alimentation et sur les aliments, sur ceux et celles qui les produisent, les préparent, les mangent ou les racontent — bref, ce magazine sur la nourriture ne propose aucune recette ! C’est ça aussi, la recette de Caribou.

Disponible en version papier (12 $) ou numérique (7 $), Caribou paraîtra 3 fois en 2015, et normalement 4 fois par an ultérieurement. Points de vente, achats par la poste et abonnements ici.

* * *

À propos de Yanick Villedieu

Yanick Villedieu a effectué sa première incursion dans le monde du journalisme gastronomique en publiant, en 1999, un reportage sur les fromages du Québec dans le magazine L’actualité. Il anime le magazine scientifique radio Les Années lumière sur les ondes d’ICI Radio-Canada Première et publie régulièrement des articles sur la médecine et la science dans L’actualité, en plus d’y signer la chronique «Plaisirs gourmands». On peut le suivre sur Twitter : @yanickvilledieu.