Art de vivre

5 livres pour mieux connaître le Québec

Parmi ceux-ci : Le meilleur du Québec, qui fourmille de suggestions de sorties (10 rencontres avec la faune québécoise, 15 festivals à ne pas manquer, 20 activités incontournables avec les enfants…).

Art_de_vivreLe meilleur du Québec selon Ulysse : 400 expériences inoubliables

Dans l’esprit du Best of que Lonely Planet publie depuis une dizaine d’années, les Éditions Ulysse viennent de lancer un ouvrage à mi-chemin entre le beau livre et le guide de voyage. Segmenté par thématiques et palmarès (10 rencontres avec la faune québécoise, 15 festivals à ne pas manquer, 20 activités incontournables avec les enfants, etc.), Le meilleur du Québec fourmille de suggestions de sorties rédigées en courtes capsules  jolies photos à l’appui —, qu’elles soient classiques (se recueillir à la basilique Notre-Dame ou apprécier l’architecture des Cantons-de-l’Est) ou plus marginales (dormir dans un sous-marin ou une maison de hobbit, cajoler un serpent ou jouer au croquet, etc.)

Crédit: Éditions Ulysse
Crédit : Éditions Ulysse

Québec profond

On tend souvent à l’oublier, mais le Saint-Laurent recèle une faune et une flore impressionnantes, par endroits. Encore faut-il pouvoir y accéder pour pouvoir admirer l’une et l’autre, comme le font les plongeurs vêtus de leur combinaison isothermique. C’est précisément ce qu’a fait à maintes reprises Patrick R. Bourgeois, plongeur professionnel (et célèbre militant indépendantiste), muni de son appareil-photo sous-marin. Après plusieurs années de virées subaquatiques, il vient de lancer Québec profond, splendeurs du fleuve-mer, un livre de photos sous-marines préfacé par la rameuse océanique Mylène Paquette et le metteur en scène Dominic Champagne. Plus qu’un beau livre, Québec profond s’inscrit dans un projet plus large, lequel inclut un site Web, un blogue, des capsules vidéo et un documentaire sur le Saint-Laurent, pour rappeler la fragilité de ce dernier et toutes les menaces qui continuent de lui planer au-dessus de l’étale.

Crédit: Patrick R. Bourgeois
Crédit : Patrick R. Bourgeois

Météo insulaire

Pendant plusieurs étés, la Madelinienne d’adoption Myriam Binette a pondu de petits textes d’humeur climatique, après avoir jeté un oeil à travers la fenêtre de sa maison des Îles de la Madeleine. À l’été 2014, la photographe Emmanuelle Roberge est partie sillonner l’archipel pour «chasser le temps qu’il fait» et croquer images et paysages, en s’inspirant de ces billets poétiques. Il en a résulté Météo insulaire, une recension de clins d’oeil contemplatifs «qui fragmentent le temps, comme les éléments ont fragmenté ces îles», dixit l’auteur de la préface de cet ouvrage  votre humble serviteur.

Crédit: Emmanuelle Roberge
Crédit : Emmanuelle Roberge

Les Inuits résistants !

Dans l’excellente collection Lignes de Vie d’un Peuple, des Ateliers Henry Dougier, la correspondante du quotidien Le Monde au Canada, Anne Pélouas, vient de publier Les Inuits résistants ! À la fois récit de voyage, enquête sur le terrain et ode à un peuple trop souvent méconnu et dénigré, l’ouvrage de celle qui collabore également au magazine Géo Plein Air traite aussi des temps troubles que traverse ce peuple millénaire, tant en raison des changements climatiques que de ses efforts pour concilier tradition et modernité, au Nunavik (Nord-du-Québec) comme au Nunavut.

Crédit: Ateliers Henry Dougier
Crédit : Ateliers Henry Dougier

Cinquante ans de caricatures en environnement

C’est à une tout autre sorte de voyage  un voyage dans le temps  que nous convie le militant André Bélisle, avec Cinquante ans de caricatures en environnement. Publié chez Écosociété, ce livre permet de revivre l’actualité environnementale québécoise des dernières décennies, de la centrale du Suroît à la saga du mont Orford, en passant par les pluies acides, le déluge du Saguenay et la surexploitation forestière. Des heures de plaisir et de grincements de dents, gracieuseté du président et cofondateur de l’Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA), du musée McCord et d’une pléthore de caricaturistes québécois et canadiens.

Crédit: Écosociété
Crédit : Écosociété