Art de vivre

Dans les vignes de chez nous

Ce n’est plus un secret : le Canada produit maintenant de très bons vins, depuis la Nouvelle-Écosse jusqu’à l’île de Vancouver. Et si, cet été, on découvrait ce qui se fait de mieux chez nous ?

Photo : Gunter Marx / Alamy Stock Photo

1. Vallée de l’Okanagan (Colombie-Britannique)
La vallée de l’Okanagan s’étend sur plus de 250 km et comporte une foule de climats et microclimats. Il n’est donc pas étonnant qu’on y trouve à la fois des rouges musclés, produits dans la partie sud, quasi désertique, et des vins blancs sveltes et aériens dans sa partie nord, autour de Kelowna. C’est là qu’Anthony von Mandl a aménagé Mission Hill, une imposante winery qui attire chaque année des milliers de visiteurs. La terrasse qui surplombe les vignobles est un délice pour les yeux ! Offert depuis plusieurs années à la SAQ, le pinot blanc du domaine est encore plus minéral en 2014. Léger sans être insipide, tout frais et hyper-désaltérant.
MISSION HILL, Pinot blanc 2014, Five Vineyards (300301 ; 16,60 $)

2. Niagara (Ontario)
La péninsule du Niagara est maintenant reconnue internationalement pour la qualité de ses vins, ses chardonnays en particulier, primés par les grands critiques britanniques et américains. Entre les villages de Beamsville et de Jordan, le fameux « bench » est le point de rassemblement de la plupart des amoureux de la Bourgogne, et plusieurs domaines se consacrent presque exclusivement aux cépages chardonnay et pinot noir. Celui de Flat Rock Cellars est l’exemple même du pinot noir souple, délicat et gorgé de saveurs de fraise et de framboise. À servir frais autour de 15 °C.
FLAT ROCK CELLARS, Pinot noir 2014, Twenty Mile Bench (12457307 ; 26,60 $)

3. Montérégie (Québec)
La cote de popularité des différents circuits œnotouristiques du Québec ne se dément pas et la plupart des domaines importants ouvrent leurs portes au public de juin à octobre. À Brigham, en Montérégie, la famille Naud pousse l’expérience un peu plus loin au Vignoble de la Bauge en offrant de divertir les enfants grâce à un « safari » d’animaux exotiques, pendant que les parents s’adonnent à une dégustation polysensorielle. Un arrêt obligé si vous prévoyez un séjour en famille dans les Cantons. En attendant, vous trouverez à la SAQ ce vin blanc sec, franc et aromatique, idéal pour accompagner les asperges du Québec.
VIGNOBLE DE LA BAUGE, Équinox 2015 (13107157 ; 14,55 $)

4. Vallée de la rivière Gaspereau (Nouvelle-Écosse)
Endroit privilégié pour observer des marées spectaculaires, la baie de Fundy attire aussi un tout nouveau type de touriste : l’amateur de vin. Conquis par son climat hivernal relativement doux, une poignée d’investisseurs sérieux ont installé des vignobles sur les rives de la baie de Fundy et de ses affluents. Parmi les incontournables : Lightfoot & Wolfville — fondé en 2009 — et Benjamin Bridge, où l’œnologue québécois Jean-Benoît Deslauriers produit d’excellents vins effervescents, ainsi que ce bon vin léger en alcool (9,5 %), acidulé, arrondi par un léger reste de sucre, qui rehausse ses goûts particuliers de sapinage et de pomme Russet.
BENJAMIN BRIDGE, Tidal Bay 2015 (13108918 ; 22,95 $)