Art de vivre

Le vin de la semaine: des bulles, juste comme ça…

Prosecco di Valdobbiadene jouit d’une excellente réputation au sein de cette appellation vénitienne. Et produit l’un des meilleurs proseccos vendus au Québec.

Pas besoin d’attendre une occasion spéciale pour faire sauter le bouchon. Parfois, les petits instants du quotidien méritent aussi d’être célébrés.

Bisol, Prosecco di Valdobbiadene 2016, Crede
10839168   20,75 $

Pourquoi un effervescent cette semaine? Ce n’est pas les Fêtes, ni Pâques, ni la Saint-Valentin. Et pourquoi pas? Pourquoi ne pas ouvrir des bulles juste comme ça, juste «parce que». Parce que la rentrée scolaire s’en vient et qu’on a envie de profiter des derniers moments de répit avant que ne recommence la routine des boîtes à lunch et des devoirs. Parce qu’en pique-nique ou sur le quai au bord d’un lac, c’est tellement pratique, on n’a même pas besoin d’ouvre-bouteille. Parce qu’enfin il fait beau et qu’on attendu cet été si longtemps. Parce que des bulles, ça va si bien avec les chips.

Besoin d’autres excuses?

Parce que Prosecco di Valdobbiadene a le vent dans les voiles, que la vieille cave de la famille Bisol jouit d’une excellente réputation au sein de cette appellation vénitienne et qu’elle produit l’un des meilleurs proseccos vendus au Québec…

Le Crede – dont le nom fait référence aux terrains argileux d’où les vignes de prosecco, de verdiso et de pinot blanc tirent leur sève – est léger, presque aérien, gorgé de saveurs délicates de fruits blancs et de citron sur un fond salin et minéral. Pratiquement sec, frais et désaltérant comme pas un. D’autant plus recommandable qu’il est aussi offert en magnum à la SAQ.

Santé!