Le vin de la semaine : un super soave
Art de vivre

Le vin de la semaine : un super soave

Tous les vins de soave ne naissent pas égaux, mais celui de la famille Filippi a beaucoup d’envergure. L’un des meilleurs exemples du genre sur le marché.

Filippi, Soave Colli Scaligeri 2016 (12129119 ; 22,60 $)

À l’état sauvage, la vigne rampe ou grimpe aux arbres ou à toute structure verticale qui s’offre comme support. De toutes les méthodes utilisées par l’homme pour la « domestiquer », celle qui s’apparente le plus à son comportement naturel est la pergola. Cette technique employée depuis l’Antiquité consiste à conduire la vigne en hauteur et à la faire courir sur un fil de fer ou une construction en bois. Les raisins sont ainsi protégés du soleil par le feuillage et profitent d’une bonne circulation d’air.

Cette méthode difficilement mécanisable et souvent associée à une production industrielle de gros volume était toutefois considérée comme archaïque jusqu’à il n’y a pas si longtemps. Dans les années 1980 et 1990, la Communauté européenne a même offert des subventions aux vignerons — essentiellement italiens — qui acceptaient de convertir leur vignoble pour l’axer vers des méthodes plus modernes.

L’une des exceptions du vignoble italien est l’appellation soave, où la pergola est toujours utilisée pour 85 % de sa superficie. Une foule de producteurs, comme Filippo Filippi, prouvent qu’elle peut donner des vins de grande envergure. Pour s’en convaincre, il suffit de goûter ce vin blanc issu de vignes de 80 ans — cultivées de façon biologique et en pergola, sur les sols d’origine volcanique de Castelcerino —, non filtré et vinifié avec un minimum de soufre.

L’âge des vignes, tout comme des rendements naturellement plus faibles, contribue sans doute à la concentration de ce 2016, l’un des meilleurs exemples de soave qu’on puisse trouver à la SAQ en ce moment. Rien à voir avec les petits vins vifs et nerveux qui nuisent à la réputation de cette appellation vénitienne.

On a plutôt ici un vin blanc de terroir, sec, structuré et couronné par une longue finale saline et minérale. À découvrir sans faute !