Sauvés par les conserves
Art de vivre

Sauvés par les conserves

Plutôt que d’être jetés, des fruits et légumes ont une deuxième vie.

Pour pallier le gaspillage alimentaire, l’organisme montréalais La Transformerie fabrique des conserves au moyen de fruits et de légumes que les épiceries n’ont pas vendus et qu’elles s’apprêtent à jeter aux poubelles.

Caramel de bananes sans produits laitiers, humus de brocoli : les recettes sont pensées par le chef et cofondateur de l’organisme, Guillaume Cantin, ancien gagnant de l’émission Les chefs!

Les conserves, vendues de cinq à six dollars, seront d’abord offertes dans une dizaine d’épiceries de Montréal au début de 2018.