Le vin de la semaine: la Rioja en mode soif
Art de vivre

Le vin de la semaine: la Rioja en mode soif

Si pour vous Rioja rime avec boisé, goûtez ce rouge frais, léger et coulant qui se boit dangereusement bien.

Olivier Rivière, Rioja 2016, Rayos Uva

13076071   19,75 $

Stylistiquement assez près d’un joven – ainsi qu’on appelle les vins commercialisés jeunes en Espagne – même si l’étiquette n’en fait pas mention, ce rouge est élaboré par Olivier Rivière, un Français établi dans la Rioja Alta depuis 2004. Rivière fait partie d’une nouvelle vague de vignerons qui misent sur de petites productions et sur l’expression du terroir.

Vous ne trouverez donc aucun parfum boisé dans ce rouge issu de vieilles vignes de tempranillo, de graciano et de garnacha qui se veut plutôt l’archétype du vin de soif à l’espagnole. Souple, frais et à première vue tout léger, mais riche d’une foule de nuances aromatiques, entre les fruits rouges, la pivoine, la lavande et le poivre qu’une amertume fine tire en finale.

Aussi, même s’il s’inscrit dans l’esprit des vins nature et qu’il est conçu pour être apprécié en jeunesse, ce vin ne craint pas l’oxydation. Une bouteille « oubliée » et goûtée après quelques jours d’ouverture n’accusait d’ailleurs aucune fatigue. À découvrir, si ce n’est déjà fait!