Le vin de la semaine: un chianti «vintage»
Art de vivre

Le vin de la semaine: un chianti «vintage»

Les âmes nostalgiques et les hipsters en quête de suranné et de vieillot voudront mettre la main sur un fiasco de ce très bon chianti, mis en vente aujourd’hui à la SAQ.

Fattoria di Sammontana, Chianti 2015

Code SAQ: 13476171    35 $ – 1,5 litre

Vous vous souvenez du fiasco? Vous savez, le flacon trapu, recouvert de paille et rempli d’un chianti-un-peu-râpeux-mais-sympathique qui trônait sur les tables des restaurants italiens dans les années 1960 et 1970?

Si vous êtes de ma génération, il y a de bonnes chances que vous ayez plutôt connu la fameuse bouteille sous sa forme décorative: vide, couronnée d’une bougie et couverte de plusieurs couches de cire (et de poussière) dans un sous-sol de bungalow.

Âme nostalgique et hipster en quête de suranné et de vieillot, vous voudrez absolument mettre la main sur l’une de ces fiasques – en format magnum – mises en vente cette semaine à la SAQ. D’autant plus que le vin, lui, n’a rien de poussiéreux.

Biologique, non-boisé et non-filtré, ce chianti est l’exemple même du rouge qui se boit autant à table qu’à l’apéro. Léger, juteux et souple aux premiers abords, il déploie les parfums de griotte et de cuir du cépage sangiovese, et laisse en finale une délicate sensation d’astringence qui ouvre la soif.

Vraiment, on ne peut imaginer meilleur vin rouge pour accueillir le printemps et accompagner le repas de Pâques ce dimanche.