Le vin de la semaine : un hongrois tonique et original
Art de vivre

Le vin de la semaine : un hongrois tonique et original

De passage en Hongrie cette semaine, Nadia Fournier vous recommande ce bon vin blanc d’apéro, tout frais.

Disznókö, Furmint 2016, Tokaji
(13440700 ; 19,95 $)

Le vin blanc sec a toujours existé à Tokaj, mais il n’a longtemps été qu’un prix de consolation. Ce vin qu’on se résignait à vinifier dans les « moins bonnes » années, quand le Botrytis cinerea — la fameuse pourriture noble qui donne naissance aux grands vins liquoreux de la région — n’était pas au rendez-vous.

Mais, signe des temps, Tokaj s’éloigne de plus en plus des liquoreux pour se consacrer à l’élaboration de blancs secs, issus pour la plupart du cépage local furmint, qui trouve dans les sols volcaniques de cette région du nord-est de la Hongrie une expression toute particulière.

Dans sa version 2016, le Furmint Tokaji — on l’écrit avec un « i » à la fin lorsqu’il s’agit du vin — de Disznókö déploie au nez des parfums très nets de poire et de cire d’abeille. La bouche est assez délicate en attaque, mais présente une structure digne de mention, et les saveurs persistent en finale. À moins de 20 $, on ne saurait demander mieux d’un bon vin d’apéro.

Santé ! Egészségére!