Articles par Jérôme Lussier

Tueurs en série

23 octobre 2014

La croisade djihadiste exerce une attraction irrésistible sur certains jeunes prêts à mourir pour combler leur vide par un absolu existentiel.

Le blogueur Frédéric Bastien semble considérer que la présence d’une femme voilée accompagnée de son conjoint et de leur enfant en poussette, au marché aux puces de Sainte-Foy, constitue un sujet d’intérêt public, dit Jérôme Lussier.

Même les centrales syndicales reconnaissent que le retour à l’équilibre budgétaire est nécessaire, même si elles voudraient le remettre à plus tard — sans préciser quand, ni en quoi la tâche sera plus simple dans quelques années.

Pier-André Bouchard St. Amant, économiste et ex-président de la FEUQ, Jocelyn Maclure, prof de philosophie à l’Université Laval, et Jérôme Lussier débattent du projet libéral.

Le projet de loi 3 s’inscrit dans un effort de redressement des finances publiques du Québec, largement soutenu par la population, et qui comprend aussi la révision des programmes et de la fiscalité.

Tant que les syndicats se contenteront de justifier leurs actions en invoquant les acquis de leurs membres et le «rapport de force» — plutôt qu’en démontrant de manière crédible en quoi leurs positions avancent l’intérêt public et le bien commun —, ils ne mériteront pas d’être pris au sérieux.

Il serait absurde pour un gouvernement de garantir ce que seront les quotas de pêche dans 10, 15 ou 30 ans. À bien des égards, le même principe devrait s’appliquer aux régimes de retraite de la fonction publique.

Fictions identitaires

28 juillet 2014

Dans sa forme originale, l’essentiel du credo identitaire se résumait à «Retourne dans ton pays, on veut pas d’étrangers ici». Dans sa forme plus moderne et présentable, il est devenu «Vous pouvez rester, pourvu que vous soyez exactement comme Nous». Un billet de Jérôme Lussier.

C’est Jean Charest qui l’a dit : le mois de juillet, c’est fait pour se reposer. Un billet de Jérôme Lussier.

Si le système actuel fonctionne parce que les différentes agences provinciales harmonisent leurs règles le plus possible, pourquoi s’opposer à une harmonisation encore plus grande ?

Le héros de la gauche américaine était un défenseur assumé du droit d’association des travailleurs, mais son opposition à la syndicalisation des employés de la fonction publique était ferme et constante.

Le nouveau gouvernement du Québec mettra-t-il fin au programme de procréation assistée ? Peut-être, dit Jérôme Lussier. Mais s’il souhaite maintenir le programme, il aurait intérêt à le recentrer sur ses fondements essentiels, ajoute le blogueur.

Il va sans dire que certains métiers et professions doivent faire l’objet d’une réglementation rigoureuse. Trop souvent, par contre, les restrictions ne font que protéger les intérêts particuliers de certains groupes, sans avancer l’intérêt commun.

Les péquistes nostalgiques devraient se rappeler que les pires dérapages du XXe siècle ont été le résultat du collectivisme économique et/ou identitaire.

Si les fonctionnaires sont placés à l’abri des risques économiques, c’est forcément parce que d’autres personnes les ont assumés à leur place, dit Jérôme Lussier.

L’opinion publique n’est pas monolithique. Malgré les marches et les coups d’éclat des absolutistes des deux camps, il semble qu’un grand nombre de personnes soient mal à l’aise avec les positions extrêmes dans ce débat.

Il semble que le seul objectif d’une récente étude de l’Institut de recherche et d’informations socio-économiques (IRIS) ait été d’affirmer que les travailleurs québécois, selon leur secteur d’activité, ne sont pas plus paresseux que leurs homologues ontariens.

Le mépris évident de M. Drainville et de ses acolytes envers le processus de contrôle judiciaire de sa loi cherchait précisément à remettre en cause l’héritage du libéralisme, pour revenir à un état politique antérieur où la majorité n’avait pas à s’embarrasser des droits et libertés protégées des individus.

Pour des raisons démographiques (entre autres), les finances du Québec sont sur une trajectoire catastrophique et un coup de barre s’impose. Il ne sera pas sans douleur.

Loin de nuire au nouveau ministre de la Santé, la pétition qui circule risque fort de lui attirer la sympathie de plusieurs, du moins temporairement. Un bel exemple d’effet boomerang.

Certains militants du Parti québécois s’interrogent ces jours-ci sur la pertinence du projet de souveraineté, une remise en question difficile pour la formation. L’examen de conscience était toutefois inévitable, analyse le blogueur Jérôme Lussier.

La vague orange de 2011 permet certainement aux militants néodémocrates d’entretenir tous les espoirs, d’autant plus qu’ils peuvent maintenant compter sur une solide marque de commerce au Québec.

Questions électorales

10 avril 2014

Les Québécois n’ont pas oublié les frasques du PLQ, mais face à un PQ hargneux et sectaire, le statu quo inoffensif que proposait Philippe Couillard est devenu attirant pour plusieurs.

À 28% des intentions de vote, le PQ est à mi-chemin entre le 23% du Bloc version 2011, et le 32% du PQ version 2012. Et la tendance ne semble pas haussière.