Articles par Nadia Fournier

Nadia Fournier

Boire l’apéro en terrasse, c’est bien. Boire pour la cause, c’est mieux. À l’occasion de la campagne Vins généreux de la SAQ, voici un excellent chenin blanc d’Afrique du Sud.

Se désaltérer avec un vin rouge, c’est possible? Bien sûr! Il suffit de bien le choisir et de le servir à la bonne température.

Cette année, pour la fête des Mères, oubliez le mimosa et gâtez-vous avec un vrai bon crémant. Élégant, minéral et abordable.

Andrea et Chris Mullineux ont fait leurs classes dans le sud de la France avant de s’établir dans la région de Swartland. Leur domaine est déjà l’un des plus respectés du Cap.

Une gorgée de cette syrah suffit pour saisir l’effervescence qui anime la région de Swartland, dans la partie ouest du Cap. Dodue, croquante et savoureuse.

Avec ses bières haut de gamme, la Brasserie Dunham s’est taillé une place de choix parmi les meilleurs brasseurs au monde.

Minéral, structuré, désaltérant et apte à se bonifier pendant presque 10 ans. À moins de 25 dollars, on achète les yeux fermés!

Cette semaine, Nadia Fournier visite les vignobles de la vallée du Rhône pour goûter les vins des millésimes 2015 et 2016. Ce crozes-hermitage est l’un de ses coups de cœur.

Il y a souvent dans les vins issus de sols volcaniques ce petit je-ne-sais-quoi qui les rend irrésistibles. Un caractère aussi près de la terre que du fruit, minéral, salin et si désaltérant.

Pour souligner la visite au Québec d’une centaine de vignerons californiens, voici un excellent rouge qui vous réconciliera avec le cabernet, autant qu’avec notre voisin turbulent.

Tous puissants et corsés les vins rouges du sud de la France? Une gorgée de ce rouge pimpant et léger en alcool (12,5 %) vous convaincra du contraire.

La renaissance d’une grande région viticole.

Un excellent vin rouge de Corse pour apporter un peu de soleil et de couleur dans ces journées blanches.

Depuis 1994, Claire Naudin est à la barre du domaine familial de la côte de Beaune, où elle produit un aligoté à la fois ample, mûr et hautement désaltérant.

La région bordelaise est bien connue pour ses vins rouges, mais elle produit aussi de nombreux blancs dignes de mention.

Parfois nommé à la blague «le troisième fleuve» de Lyon, le beaujolais trône depuis toujours sur les tables étoilées de la capitale gastronomique et de ses environs.

Biodynamie, petits rendements et vinification «à l’ancienne», le travail de Mandy et Sam Weaver illustre à merveille le visage moins connu de Marlborough. Celui des vins d’auteurs.

Sur la côte est de l’île du Nord, le secteur de Hawkes Bay est reconnu pour ses vins rouges plus musclés, souvent issus de cépages bordelais.

Élaboré par un groupe viticole maori, ce vin blanc sec se dessine avec plus de nuances que la moyenne des sauvignons de Marlborough.

Les produits issus de la biodynamie sont recherchés par un nombre croissant d’amateurs de vins.

À prix abordable, ce vin blanc gras vous changera du registre aromatique habituel des vins blancs néo-zélandais.

Cette petite sirah mexicaine rappelle le caractère solaire des vins du Languedoc, tant au nez qu’en bouche. Plein et rassasiant, mais pas lourd du tout.

Parfait pour l’apéro ou les sushis, ce vin blanc sec en vente dans l’ensemble du réseau offre une expression franche et sincère de ce grand cépage de la Loire.

Ce vin produit dans la région de Cappadoce, dans l’est du pays, se donne des airs de gamay et offre une tenue et une longueur appréciables pour le prix.