Culture

Adieu l’hiver

À quelque chose malheur est bon…

C’est sans doute ce que s’est dit Chrystine Brouillet lorsque son propriétaire montréalais lui a annoncé qu’elle devait déménager puisqu’il avait vendu la maison. Car, au même moment, elle apprenait que l’appartement qu’elle avait occupé à Paris, alors qu’elle bûchait sur Marie Laflamme, venait de se libérer. Elle échappera donc, un peu malgré elle, aux rigueurs de l’hiver, le temps d’inventer de nouvelles aventures policières à son héroïne, Maud Graham (La Collectionneuse, La Courte Échelle).