Sur la table de chevet de… Kim Thúy
Culture

Sur la table de chevet de… Kim Thúy

L’écrivaine nous fait découvrir Roland Giguère, Joséphine Bacon et Ocean Vuong.

L’élégante auteure, qui présente ce mois-ci un livre de recettes (Le secret des Vietnamiennes, Trécarré), se « nourrit en concentré » de poésie quand elle n’arrive pas à plonger dans des lectures denses.

  • Forêt vierge folle, de Roland Giguère (L’Hexagone)

« Un jour, au Salon du livre de Sudbury, je me suis retrouvée sur le même plateau que Thomas Hellman, qui chantait les mots de Roland Giguère. Ça a été un coup de foudre. Je me suis procuré tous les recueils offerts au Salon et, depuis, j’y retourne encore et encore. »

  • Un thé dans la toundra, de Joséphine Bacon (Mémoire d’encrier)

« Sa voix me fait entendre les murmures de ceux qui ont vécu avant nous. Elle expose les racines muettes et raconte l’histoire de l’Histoire avec la douceur d’une amoureuse et la bienveillance d’une mère. »

  • Ciel de nuit blessé par balles, d’Ocean Vuong (Mémoire d’encrier)

« En quelques mots, toute une vie est racontée. En quelques images, je suis chavirée, émue, fascinée. Je lui voue un amour inconditionnel. »