En librairie : Delvaux, Laverdure et Lehane
Culture

En librairie : Delvaux, Laverdure et Lehane

Du féminisme, de la poésie et la chute en enfer d’une journaliste dans les livres proposés ce mois-ci par Claudia Larochelle.

« Tu n’es jamais trop, jamais de trop. Et tu es toujours plus qu’assez, étonnante et passionnante. En ta présence, mon imagination n’arrive pas à la cheville de la réalité. »

Tiré du roman Le monde est à toi

Qu’est-ce qu’être féministe aujourd’hui ? C’est l’une des questions auxquelles tente de répondre dans un style splendide la féministe et auteure Martine Delvaux avec ce recueil de réflexions adressé à sa fille adolescente. Foisonnant de références culturelles, plein d’espoir et d’observations sur le monde contemporain, ce court livre est d’abord une œuvre sur l’amour de son prochain et le devoir d’honorer ceux qui ont défriché avant nous.

Le monde est à toi, par Martine Delvaux, Héliotrope, 148 p.

Nommé Poète de la Cité à Montréal de 2015 à 2017, Bertrand Laverdure a rassemblé en un même livre le talent de 16 poètes (Élise Turcotte, Nicole Brossard, Erika Soucy, Benoit Jutras, Denise Desautels, etc.), accompagnés d’illustrateurs de renom, pour imaginer une ode à la nature montréalaise. Remplies d’infimes détails, les pages de cet ouvrage nous réconcilient avec les délicatesses de l’existence.

Un herbier de Montréal, collectif sous la direction de Bertrand Laverdure, La Pastèque, 88 p.

Star du roman noir américain, Dennis Lehane est de retour avec une autre histoire à la fois raffinée et accessible qui risque bien, une fois de plus, de se retrouver au grand écran. Il s’agit de la chute en enfer d’une journaliste reconnue pour qui tout s’effondre après sa traumatisante couverture du tremblement de terre de 2010 en Haïti. Empreint d’un je-ne-sais-quoi d’hitchcockien, ce suspense psychologique fera jaser.

Après la chute, par Dennis Lehane, Rivages, 455 p.