Trois questions à Yves P. Pelletier
Culture

Trois questions à Yves P. Pelletier

Dans Moi ?, son premier spectacle solo, l’humoriste, auteur et cinéaste Yves P. Pelletier conjugue son amour du stand-up classique à son penchant naturel pour les personnages farfelus, comme Monsieur Caron, Stromgol l’extraterrestre et autres classiques de sa formation Rock et Belles Oreilles (RBO).

Trente-cinq ans après vos débuts en humour, qu’est-ce qui vous pousse à monter sur scène pour une première fois en solo ?

J’avais écrit des textes personnels constitués d’anecdotes de voyage, de souvenirs, de réflexions… Je pensais sortir tout ça sous forme de bande dessinée ou de capsules Web. Entre-temps, en 2016, je suis remonté sur scène avec RBO. Afin de donner une expérience plus riche aux spectateurs, on avait décidé de faire des sketchs entre les chansons. C’est là que je me suis rendu compte que j’étais en train de faire du stand-up et que les gens me trouvaient drôle. J’ai eu une illumination… ou presque ! Et j’ai décidé de jouer la comédie moi-même.

Vous reprenez contact avec certains de vos personnages les plus notoires. Comment les réactualisez-vous ?

Les personnages se transforment en fonction de ce qui se passe dans l’actualité. À part ça, ils n’ont pas vraiment de courbes émotionnelles ou dramatiques précises. On va se le dire : mon processus de création n’est pas très intellectualisé. J’avais juste le goût de jouer mes anciens personnages et de déconner !

RBO était réputé pour son humour irrévérencieux, parfois incisif. Flirtez-vous encore avec ce genre humoristique ou cherchez-vous plutôt à vous en défaire ?

Les gens ont tendance à se souvenir de l’irrévérence de RBO, mais dans les faits, il y avait aussi pas mal d’humour nono dans ce qu’on faisait ! Sur scène, je fais beaucoup de trucs qui ressemblent à certains de nos sketchs, comme le bulletin d’informations pour malentendants. RBO, ça va toujours rester mon école, ma famille. Je ne ressens pas le besoin de me défaire d’une étiquette que j’assume totalement. Le spectacle Moi ? est présenté partout au Québec en 2018.

***

Sur votre écran

En tout cas
Danielle (Guylaine Tremblay) se rapproche de ses enfants (Anne-Élisabeth Bossé et Mickaël Gouin) en déménageant à Montréal. Cette comédie douce-amère de 10 épisodes écrite par Rafaële Germain met aussi en vedette Clémence DesRochers dans le rôle de la grand-mère. Le lundi à 19 h 30, à TVA.

Merci de jouer
Ce documentaire interactif nous propose de prendre part à un jeu pour comprendre les mécanismes qui mènent des gens vers la dépendance aux machines à sous. Des témoignages d’accros au jeu se mêlent aux connaissances de professionnels. ONF, offert à onf.ca/mercidejouer.

(Photo : Iliade-Poulin)

Les flots
L’animateur Pierre-Yves Lord nous amène au Mexique, en Thaïlande, au Costa Rica, afin d’explorer les plus belles destinations de plongée au monde. Parmi ses invités, Magalie Lépine-Blondeau et Sarah-Jeanne Labrosse. Le vendredi à 19 h à TV5. (Valérie Thérien)