Une vie à faire du beau
Culture

Une vie à faire du beau

Une exposition rétrospective permet cet hiver de redécouvrir le travail de Michel Dallaire, géant du design québécois. 

À 75 ans, le père du vélo en libre-service Bixi, du moniteur de surveillance pour bébés Angelcare, du mobilier de lecture de la Grande Bibliothèque et de tant d’autres formes devenues familières fait l’objet d’une rétrospective au Musée de la civilisation, à Québec. Une expo qui a pour point de départ le don que Michel Dallaire faisait au musée, en 2012, de quelque 150 de ses créations, assorties de divers plans, prototypes et autres maquettes, le tout formant le plus grand ensemble de documents consacrés au design industriel québécois.

Cet article est réservé aux abonnés du magazine L’actualité

Les abonnés doivent avoir créé au préalable un compte d’accès numérique pour activer leur abonnement sur leur appareil mobile ou leur ordinateur.


Vous êtes abonné à L’actualité et avez déjà votre compte d’accès? Connectez-vous ici


Vous êtes abonné à L’actualité, mais n’avez pas encore de compte d’accès? Créez-le ici

Vous n’êtes pas abonné à L’actualité? Découvrez les avantages de l’abonnement ici