Finances personnelles

Vos Air Miles arrivent à expiration? Voici quoi faire

Les chambres d’hôtel, les billets d’avion et la location de véhicules sont les offres les plus avantageuses.

Photo: Mario Beauregard/La Presse canadienne
Photo: Mario Beauregard/La Presse canadienne

La course contre la montre pour convertir ses vieux milles de récompenses est lancée.

En effet, le programme de fidélisation Air Miles a mis en place une politique d’expiration de cinq ans… à la fin de 2011. Cela signifie que les milles que vous avez accumulés avant 2012 disparaîtront le 31 décembre prochain, et que tout nouveau point fera de même une fois son échéance atteinte. En résumé, si vous ne voulez pas que votre trésor s’envole en poussière, il est temps de vous en départir, même si la récompense parfaite tant attendue n’est pas au rendez-vous.

L’ennui, pour de nombreuses personnes, est que les possibilités d’achat sont très limitées. Et comme si ce n’était pas suffisant, vos milles qui expireront en décembre ne pourront être échangés que dans la section Récompenses Rêves, qui est composée en grande partie d’articles divers pour la maison et de forfaits de voyage. La raison derrière cela est simple: lorsque Air Miles a présenté son nouveau volet Récompenses Argent, en 2012, tous les milles qui ont été amassés jusque-là sont devenus par défaut des milles Rêves. Par la suite, il fallait établir le pourcentage souhaité de points qui iraient dans chaque type de compte, sans quoi aucun mille Argent ne pouvait être reçu. Hélas, il est impossible de transformer ses milles Rêves en milles Argent pour contourner ce problème.

De nombreux clients sont contrariés par les choix qui leur sont offerts, mais il existe quelques astuces pour profiter au maximum de ses milles de récompenses. Voici les conseils d’un expert.

Vérifier combien de milles arrivent vraiment à échéance

Par bonheur, Air Miles peut vous envoyer un courriel qui indiquera le nombre de points qui disparaîtront de votre compte en décembre. Une fois connecté à airmiles.ca, vous pouvez demander votre relevé d’expiration personnalisé en cliquant sur une bannière dans le haut de la page. Le programme promet à ses utilisateurs qu’ils le recevront dans les 24 à 48 heures suivant la requête.

Ne pas tarder

Comme des médias l’ont signalé il y a quelque temps, le Centre de service à la clientèle d’Air Miles est débordé d’appels et son site traverse quelques «turbulences». Patrick Sojka, expert en programme de récompenses et fondateur de Rewards Canada, prévoit que la situation devrait se calmer cet automne. Il recommande malgré tout d’éviter d’attendre trop longtemps; il peut être difficile d’échanger ses points en ce moment, mais ce sera encore pire à la fin de l’année.

«N’attendez pas à la dernière minute, dit-il. En décembre, et surtout après Noël, le site Internet et le service à la clientèle seront submergés.»

Courir pour sauver ses milles

Selon ce même expert, il est possible de sauver ses points en obtenant le statut Onyx. Pour ce faire, il faut accumuler 6 000 milles de récompenses en une seule année civile. Les participants qui s’en approchent seront peut-être en mesure d’atteindre ce niveau et d’ainsi conserver leur butin. Bien entendu, la solution la plus judicieuse pour ceux qui en sont très loin reste la même: réclamer les points qui arrivent à échéance.

Il existe aussi une façon de repartir la date d’expiration à zéro: les points qui sont transférés à un autre compte Air Miles retrouvent leur durée de vie initiale de cinq ans. Bien sûr, une telle opération à un prix: 15 cents par mille, en plus des frais de gestion de 10 dollars.

Choisir les récompenses qui sont les plus rentables

Patrick Sojka estime que les chambres d’hôtel, les billets d’avion et la location de véhicules sont les offres les plus avantageuses. En effet, si l’on calcule la valeur des milles, on découvre que ceux dépensés dans ces catégories ont une valeur avoisinant les 13 cents. En comparaison, les milles utilisés pour se procurer des articles valent entre 7 et 10 cents. De plus, les personnes qui opteront pour un voyage seront soulagées d’apprendre que leur avion n’a pas besoin de décoller avant la date butoir; seule la réservation doit être faite avant.

Notez aussi que les récompenses affichées pourraient varier en fonction de la personne qui les consulte. Le magazine MoneySense a en effet découvert que l’un de ses employés voyait de deux à trois fois plus de produits que certains de ses collègues, qui avaient accumulé beaucoup moins de points que lui. Bien que cela pourrait n’être qu’une coïncidence, ne soyez pas surpris si vous n’avez pas accès aux mêmes offres que vos amis ou votre famille.

Cet article a été adapté de MoneySense.