Affaires et économie

LEADERS 2016: Crakmedia

L’agence de Québec fait tout pour aider les entreprises à vendre de (presque) tout. Même surveiller la météo dans plus de 200 pays!

Nicolas Chrétien, président et fondateur de Crakmedia. (Photo: Louise Bilodeau.)
Nicolas Chrétien, président et fondateur de Crakmedia. (Photo: Louise Bilodeau pour L’actualité)

Ses logiciels aident des entreprises à vendre de tout, vraiment de tout. Mais comment Crakmedia, une agence née en 2006 dans le quartier Nouvo Saint-Roch, à Québec, parvient-elle à faire sa place alors qu’AdSense, de Google, a le quasi-monopole de la publicité sur les moteurs de recherche ?

Crakmedia a trouvé comment travailler directement dans les sites de ses clients pour y attirer les internautes, alors que ses concurrents ont plutôt recours à des mots-clics sur les moteurs de recherche. L’agence de Québec, spécialisée dans la monétarisation du trafic Internet, va au-delà de la simple « revente de clics », confirme Adam Winters, directeur d’iBallers, une société de marketing Web située à Los Angeles. « Crakmedia excelle dans la manière de reconnaître les internautes les plus susceptibles de s’inscrire sur le formulaire de l’annonceur, voire d’acheter son produit ou son service. C’est hyper-technique et ça vaut très cher », poursuit le directeur d’iBallers — qui fait la promotion de comprimés de testostérone censés accroître la virilité, d’appareils pour contrer la cellulite et autres machines à faire pousser les cheveux.

« Nous sommes payés selon le résultat : nous faisons de l’argent si nos clients font des ventes grâce à nos services », explique Nicolas Chrétien, président et fondateur de Crakmedia, qui tire 98 % de son chiffre d’affaires de l’étranger.

Les logiciels de l’entreprise ciblent le comportement des internautes grâce aux métadonnées des 50 milliards de pages vues chaque mois sur les sites de ses 17 000 clients affiliés — qui, pour la plupart, offrent des produits et services que refuse de promouvoir AdSense, comme des services de rencontre ou le poker en ligne. Crakmedia surveille même la météo dans plus de 200 pays — le trafic Internet augmente avec le mauvais temps ! — et lance des campagnes ciblées en fonction du temps qu’il y fait.

Deux embûches ont nui à la croissance de la société de 2014 au début de 2016. Un des partenaires a quitté l’entreprise, en désaccord avec des choix technologiques. Et une bataille juridique contre un « chasseur de brevets » a été très coûteuse. La Cour fédérale du district de Californie et la Cour d’appel ont donné raison à Crakmedia. « Tout ça est derrière nous, dit Nicolas Chrétien. D’ici 2020, notre chiffre d’affaires atteindra les 100 millions de dollars. »

***

L’actualité est fière de s’associer à la Fondation de l’entrepreneurship dans le cadre de son Rendez-vous du Réseau M, qui se tiendra les 1er et 2 novembre à Montréal. Plus de 700 participants sont attendus pour participer à plus de 25 conférences et ateliers interactifs en compagnie d’entrepreneurs chevronnés comme Andrew et Geoff Molson, Charles Sirois et les têtes d’affiche de l’émission Dans l’œil du dragon. Plus d’infos ici.

***

Les 20 entreprises en plus forte croissance au Québec

Rang Entreprise Activité Croissance (2010-2015) Chiffre d'affaires (2015) Nombre d'employés (2015) Siège social
1 IOU Financial Accorde des prêts en ligne aux PME + 5 886 % Entre 10 et 20 millions 77 Montréal
2 Kinova Conçoit des bras robotisés + 4 389 % Entre 5 et 10 millions 62 Boisbriand
3 Functionalab Produit des cosmétiques et offre des soins esthétiques + 3 910 % Entre 10 et 20 millions 85 Montréal
4 EBOX Fournit des services Internet et téléphoniques + 3 732 % Entre 20 et 50 millions 95 Longueuil
5 LinkNow Media Conçoit et gère des sites Web pour la petite entreprise + 2 755 % Entre 5 et 10 millions 88 Montréal
6 FixMeStick Produit et vend une clé USB antivirus + 2 372 % Entre 10 et 20 millions 20 Montréal
7 Spray-Net Exploite un réseau de franchises en peinture extérieure au pistolet + 2 355 % Entre 2 et 5 millions 65 Boucherville
8 UP Equip Adapte et distribue des nacelles compactes sur chenilles + 1 682 % Entre 2 et 5 millions 7 Verchères
9 Backstage Commerce Fabrique, importe et distribue des produits de beauté pour les cheveux + 1 655 % Entre 5 et 10 millions 15 Montréal
10 Mirego Conçoit des applications mobiles pour tablettes et téléphones + 1 585 % Entre 5 et 10 millions 64 Québec
11 DNE Resources Négocie des tarifs énergétiques au nom de ses clients + 1 174 % Entre 5 et 10 millions 150 Montréal
12 Artika Conçoit et distribue des produits design pour la maison + 1 028 % Entre 50 et 100 millions 83 Dorval
13 Promo-Staff Organise des activités promotionnelles + 892 % Entre 2 et 5 millions 12 Montréal
14 Motion Composites Fabrique des fauteuils roulants ultralégers + 835 % Entre 10 et 20 millions 68 Saint-Roch-de-L'Achigan
15 GSOFT Élabore des logiciels pour entreprises + 794 % Entre 20 et 50 millions 149 Montréal
16 Crakmedia Fait de la monétisation du trafic Internet + 786 % Entre 20 et 50 millions 90 Québec
17 A+ Entrepreneurs généraux Gère des travaux de construction et de rénovation + 653 % Entre 5 et 10 millions 35 Montréal
18 Équation humaine Fait du marketing numérique + 618 % Entre 5 et 10 millions 60 Montréal
19 Spiria Conçoit des logiciels sur mesure + 477 % Entre 5 et 10 millions 95 Montréal
20 Xpertdoc Automatise et accélère la production de documents + 460 % Entre 2 et 5 millions 30 Terrebonne

Le classement des Leaders de la croissance est établi à partir des déclarations soumises par les entreprises participantes. N’hésitez pas à vous inscrire si vos résultats sont exceptionnels! Nous remercions nos collègues de Profit, qui se sont assurés de l’exactitude des données au moyen d’entrevues téléphoniques et en vérifiant les états financiers qui leur ont été soumis. Le classement tient compte de la croissance des ventes des entreprises de 2010 à 2015. Leur chiffre d’affaires devait être d’au moins 200 000 dollars en 2010 et de deux millions en 2015.