Affaires et économie

Fin de la récré pour les multinationales

Elles devront désormais détailler leurs charges fiscales dans chaque pays.

(Photo: iStock)
Photo: iStockphoto

À compter de cette année, les multinationales devront détailler leurs résultats financiers et leurs charges fiscales pays par pays, et payer leur juste part d’impôts locaux. Cette réforme de la fiscalité internationale — une première depuis un siècle — était prônée par des altermondialistes. Objectif : mettre la main sur les 300 milliards de dollars qui échappent annuellement au fisc grâce aux pirouettes comptables exploitant les divergences entre les législations nationales. Ces nouvelles mesures font suite au plan de lutte contre l’évasion fiscale des multinationales, signé par 31 pays membres de l’OCDE en janvier 2016.