Vive les services de garde !
Affaires et économieChronique de Pierre Fortin

Vive les services de garde !

Le taux d’activité des Québécoises a connu une hausse époustouflante en 20 ans. Le facteur déterminant? Le programme universel de services de garde à tarif modique.

En 2016, 85 % des Québécoises de 20 à 44 ans ont occupé un emploi ou s’en sont cherché un. C’est le plus haut taux d’activité féminin observé dans les pays avancés. Les Québécoises ont maintenant rejoint les Suissesses au sommet mondial, loin devant les autres Canadiennes, à 80 %, et les Américaines, à 73 %.

Cet article est réservé aux abonnés du magazine L’actualité

Les abonnés doivent avoir créé au préalable un compte d’accès numérique pour activer leur abonnement sur leur appareil mobile ou leur ordinateur.


Vous êtes abonné à L’actualité et avez déjà votre compte d’accès? Connectez-vous ici


Vous êtes abonné à L’actualité, mais n’avez pas encore de compte d’accès? Créez-le ici

Vous n’êtes pas abonné à L’actualité? Découvrez les avantages de l’abonnement ici