Changer le monde, un grille-pain à la fois
Affaires et économie

Changer le monde, un grille-pain à la fois

Fatigué de jeter à la poubelle des objets à peine usés ? Vous n’êtes pas seul. En attendant que les gouvernements sévissent contre l’obsolescence programmée, des patenteux s’organisent.

Devant un grille-pain en pièces détachées, Joël Lapointe cherche un coupable : un fil mal branché, un court-circuit ou un morceau endommagé. C’est le deuxième appareil du genre que le finissant en génie mécanique tente de réparer ce soir au Repair Café de l’École des technologies supérieures (ETS) de Montréal. « Je ne connais pas particulièrement les grille-pains, mais je suis un patenteux de nature », dit-il. Avec une dizaine d’autres réparateurs improvisés, il tente de donner une seconde vie à des électroménagers, ordinateurs et autres lecteurs CD.

Cet article est réservé aux abonnés du magazine L’actualité

Les abonnés doivent avoir créé au préalable un compte d’accès numérique pour activer leur abonnement sur leur appareil mobile ou leur ordinateur.


Vous êtes abonné à L’actualité et avez déjà votre compte d’accès? Connectez-vous ici


Vous êtes abonné à L’actualité, mais n’avez pas encore de compte d’accès? Créez-le ici

Vous n’êtes pas abonné à L’actualité? Découvrez les avantages de l’abonnement ici