Moins de chômage grâce à l'école
Affaires et économieChronique de Pierre Fortin

Moins de chômage grâce à l’école

L’écart de chômage entre le Québec et l’Ontario a quasiment disparu. Une baisse en route depuis la révolution éducative des années 1960.

En 2017, au Québec, le taux de chômage a été de 6,1 %. Tout le monde en a parlé. Il y a de quoi : la dernière fois qu’il a été aussi faible, c’était il y a 49 ans, en 1969. Mais en économie, comme dans les histoires de Sherlock Holmes, ce qui compte parfois, ce n’est pas ce dont on parle, mais plutôt ce dont on ne parle pas. Le graphique ci-dessous est révélateur. Il trace l’évolution parallèle du taux de chômage au Québec et en Ontario depuis 20 ans, et positionne notre 6,1 % de 2017 dans le temps et dans l’espace.

Cet article est réservé aux abonnés du magazine L’actualité

Les abonnés doivent avoir créé au préalable un compte d’accès numérique pour activer leur abonnement sur leur appareil mobile ou leur ordinateur.


Vous êtes abonné à L’actualité et avez déjà votre compte d’accès? Connectez-vous ici


Vous êtes abonné à L’actualité, mais n’avez pas encore de compte d’accès? Créez-le ici

Vous n’êtes pas abonné à L’actualité? Découvrez les avantages de l’abonnement ici