Le pari de l'éducation
Affaires et économieChronique de Pierre Fortin

Le pari de l’éducation

Plus que jamais, notre société doit encourager la persévérance pour favoriser l’obtention de diplômes collégiaux ou universitaires.

On ne va pas seulement à l’école pour se conformer aux besoins des employeurs et s’enrichir, mais d’abord pour devenir des êtres humains libres et décents, des parents responsables et des citoyens engagés. Néanmoins, on ne peut négliger le fait que l’éducation a une grande valeur économique. Les compétences générales et spécialisées que l’éducation produit sont un facteur déterminant du revenu des gens : plus on est scolarisé, moins on chôme et mieux on est rémunéré.

Cet article est réservé aux abonnés du magazine L’actualité

Les abonnés doivent avoir créé au préalable un compte d’accès numérique pour activer leur abonnement sur leur appareil mobile ou leur ordinateur.


Vous êtes abonné à L’actualité et avez déjà votre compte d’accès? Connectez-vous ici


Vous êtes abonné à L’actualité, mais n’avez pas encore de compte d’accès? Créez-le ici

Vous n’êtes pas abonné à L’actualité? Découvrez les avantages de l’abonnement ici