Enfants de la patrie

Enfants de la patrie

Un camp de vacances où les enfants apprennent à manier la kalachnikov et à se protéger des grenades : des Ukrainiens prennent les grands moyens pour défendre leur patrie face à leur puissant voisin russe.

Près de 80 enfants attendent en rang, au garde-à-vous. Aussitôt nommés, ils s’avancent, ramassent quelques grains de sel entre le pouce et l’index et les jettent dans le feu, où ils s’embrasent. « Par ce geste, vous contribuez à alimenter la flamme nationaliste », déclare le chef du camp, Burek, un homme dans la vingtaine au crâne rasé et à la barbe naissante. Il accueille les jeunes en les agrippant solidement par le bras au lieu de la main.

Cet article est réservé aux abonnés du magazine L’actualité

Les abonnés doivent avoir créé au préalable un compte d’accès numérique pour activer leur abonnement sur leur appareil mobile ou leur ordinateur.


Vous êtes abonné à L’actualité et avez déjà votre compte d’accès? Connectez-vous ici


Vous êtes abonné à L’actualité, mais n’avez pas encore de compte d’accès? Créez-le ici

Vous n’êtes pas abonné à L’actualité? Découvrez les avantages de l’abonnement ici