La Chine cotera ses citoyens
Monde

La Chine cotera ses citoyens

D’ici 2020, les autorités chinoises veulent coter chacun des résidants du pays en fonction de leur comportement et de leurs relations. 

Une personne achète de nombreux jeux vidéos ? Elle sera classée dans la catégorie des gens oisifs. Ses amis critiquent le gouvernement sur les réseaux sociaux ? Ses relations d’amitié laissent à désirer.

Tous ces points négatifs sont autant d’éléments qui réduiront son score et qui, à terme, viendront compliquer son quotidien.

Les mauvais citoyens, ceux qui obtiendront les notes les plus basses, auront des connexions Internet plus lentes, n’auront pas le droit de manger dans certains restaurants ou d’utiliser certains moyens de transport. Des emplois leur seront aussi inaccessibles. En revanche, les meilleurs seront récompensés par des crédits d’achat et même des visas pour voyager à l’étranger !

Selon le gouvernement, ce système de crédit social permettra par exemple aux personnes à faibles revenus ayant une cote élevée d’avoir accès à des prêts. D’aucuns n’y voient toutefois qu’une autre façon de contrôler un peu plus la population. « C’est une méthode de contrôle social déguisée en programme de fidélisation », estime l’auteure à succès et experte en économie collaborative Rachel Botsman.