Pas touche à nos poissons !
Monde

Pas touche à nos poissons !

Afin de protéger les ressources des eaux internationales de l’océan Arctique, un accord historique a récemment été conclu.

La pêche commerciale sera interdite pour les 16 prochaines années dans les eaux internationales de l’océan Arctique, ont statué le Canada et 15 autres pays au début de décembre. Cet accord historique, qui concerne les eaux situées à plus de 200 km des côtes, sera par la suite renégocié tous les cinq ans.

L’an dernier, environ 40 % de cette superficie grande comme la mer Méditerranée a été libre de glaces pendant plusieurs semaines. Des navires de pêche intéressés par les ressources encore inexploitées ou par les stocks de poissons — saumons, morues, goberges — qui la colonisent sous l’influence des changements climatiques auraient pu s’y rendre sans peine.

Les cinq pays qui bordent l’océan Arctique, soit le Canada, les États-Unis, la Russie, la Norvège et le Danemark, se sont aussi entendus avec la Chine, le Japon, la Corée du Sud et l’Union européenne pour mettre sur pied un programme de recherche et de surveillance mixte pour la région.