Les 10 bourdes protocolaires de la décennie
Politique

Les 10 bourdes protocolaires de la décennie

Il en faut parfois bien peu pour créer des malaises diplomatiques. Nous vous présentons ici un palmarès de gestes inopportuns, paroles inappropriées et autres gaffes dignes de mention.

1. Presque pareils…

Un drapeau allemand pour accueillir le roi et la reine de Belgique : corrigée de justesse avant l’arrivée des monarques à Ottawa, en mars, la gaffe des employés de Rideau Hall a fait le tour du monde.

Cet article est réservé aux abonnés du magazine L’actualité

Les abonnés doivent avoir créé au préalable un compte d’accès numérique pour activer leur abonnement sur leur appareil mobile ou leur ordinateur.


Vous êtes abonné à L’actualité et avez déjà votre compte d’accès? Connectez-vous ici


Vous êtes abonné à L’actualité, mais n’avez pas encore de compte d’accès? Créez-le ici

Vous n’êtes pas abonné à L’actualité? Découvrez les avantages de l’abonnement ici