Santé et Science

Sucre ajouté, cœur malmené

Le sucre ajouté dans les boissons et les plats préparés multiplie par deux le risque de mourir des suites d’un problème cardiaque, révèle une étude.

repas-surgelé
Photo : Jamie Grill / Getty Images

Le sucre ajouté dans les boissons et les plats préparés multiplie par deux le risque de mourir des suites d’un problème cardiaque, révèle une étude publiée en février dans le Journal of the American Medical Association.

Le coupable ? Le fructose, largement utilisé dans l’industrie alimentaire et considéré comme toxique par de nombreux scientifiques.

35 %

Proportion du sucre consommé par les Canadiens qui est ajouté dans les aliments préparés en industrie. C’est neuf cuillerées à thé par jour.

24 %

Taux d’obésité des Québécois, comparativement à 25 % au Canada.

10 %

Limite de sucre ajouté à consommer chaque jour, selon l’Organisation mondiale de la santé, qui envisage même de réduire cette cible à 5 %.

(Sources : Agence de la santé publique du Canada, OMS et Journal of the American Medical Association)