Santé et Science

Un océan de gaspillage

Des pêcheurs rejetteraient sciemment les petits poissons pour ne garder que ceux qui ont davantage de valeur.

(Photo : iStockPhoto)

Chaque année, les pêcheurs rejettent en mer pas moins de 10 millions de tonnes de poissons morts, estiment des chercheurs de l’Université de la Colombie-Britannique. Selon eux, plusieurs facteurs expliquent ce gaspillage, d’autant plus problématique que les populations de poissons sont déjà malmenées. En plus des captures accessoires (des espèces non désirées ou interdites de pêche qui se retrouvent dans les filets), de nombreux pêcheurs dépasseraient sciemment leurs quotas de pêche en mer, puis rejetteraient les plus petits poissons pour ne garder que ceux qui ont davantage de valeur. Selon les chercheurs, la quantité de poissons morts rejetés chaque année a toutefois diminué de 20 % depuis le milieu des années 1990. Cette baisse serait surtout attribuable à la diminution des stocks de poissons dans les océans et non à l’amélioration des pratiques de pêche, qui continuent d’encourager cet énorme gaspillage.