Exécuté au fentanyl
Santé et Science

Exécuté au fentanyl

Après avoir causé la mort de plus de 20 000 Américains par surdose l’an dernier, le fentanyl pourrait être utilisé pour exécuter les condamnés à mort aux États-Unis.

Solution de rechange

Devant la pénurie de substances servant à l’injection létale — les grandes sociétés pharmaceutiques refusent de les fournir —, le Nevada et le Nebraska font pression auprès des autorités législatives pour avoir recours à cet opioïde.

Le retour du peloton d’exécution

D’autres États où la peine capitale est en vigueur se tournent déjà vers des combinaisons de médicaments moins efficaces pour exécuter les condamnés. Certains ont même ramené le peloton d’exécution et la chaise électrique !

Des opposants en alerte

Le fentanyl présente l’avantage d’être à la fois puissant et accessible. Mais médecins et opposants à la peine de mort préviennent que l’usage non testé de cet opioïde jusqu’à 100 fois plus fort que la morphine peut mener à des exécutions bâclées.