Société

Arnaque à la toupie

Elle fait fureur dans les écoles, où elle est parfois interdite. La toupie de main a-t-elle vraiment les vertus qu’on lui prête ?

(Photo : Getty Images)

La toupie de main, ce gadget très populaire censé aider certains enfants à se concentrer, sème la zizanie dans les écoles, de plus en plus nombreuses à l’interdire. Cette petite toupie, aussi appelée en anglais hand spinner ou fidget spinner, a été conçue, dit-on, pour soulager le besoin de mouvement des jeunes aux prises avec un déficit de l’attention ou l’autisme.

Le hic ? Pour qu’un objet puisse jouer ce rôle d’aide à la concentration, il doit pouvoir être manipulé machinalement, selon les spécialistes de ces troubles du comportement. Or, les jeunes propriétaires de toupie de main passent plutôt leur temps à jouer avec et à comparer leurs modèles, ce qui les distrait au lieu de les aider.

Aucune étude scientifique n’a été publiée sur les effets de cette toupie, ni chez les enfants ayant un trouble du déficit de l’attention ni chez ceux qui ont un trouble du spectre de l’autisme. En outre, bien des élèves n’ont tout simplement pas besoin de ce genre d’objet, puisque ces deux troubles concernent moins d’un enfant sur 10.