Société

Les jardins roulants de Madrid

Un nouveau type de toit vert imaginé en Espagne pourrait être adapté pour les besoins du Canada.

(Photo : Phytokinetis)

Des plantes poussent désormais sur les toits d’une centaine d’autobus de Madrid. Ce projet-pilote, s’il est concluant, pourrait convaincre les autorités de couvrir tous les autobus de la capitale espagnole d’un toit vert. Cela ajouterait 20 000 m2 de végétation dans la ville, en plus de permettre de capter 400 tonnes de CO2 chaque année. Ces jardinets mobiles ont un autre avantage : ils permettent de rafraîchir de 4 °C l’intérieur des autobus.

Sedums (Photo : iStockphoto)

L’idée a fait son chemin jusqu’au Canada : des végétaux pourraient bientôt couvrir les toits d’un parc de camions de livraison. Le créateur de ces jardins « mobiles » en Espagne, le Madrilène Marc Grañén, est actuellement en pourparlers avec une entreprise de transport torontoise, dont il tait l’identité pour le moment. La rigueur des hivers canadiens pourrait-elle nuire au projet ? Pas du tout, assure-t-il. « Nous utilisons des sedums, des plantes qui résistent aux conditions météorologiques extrêmes. »