Demandeurs d'asile : nouvelles vagues en vue ?
Société

Demandeurs d’asile : nouvelles vagues en vue ?

Des milliers de ressortissants vivent dans l’angoisse de voir leur statut protégé temporaire révoqué.

Les Haïtiens qui séjournent aux États-Unis depuis le tremblement de terre de 2010 ne sont pas les seuls à craindre que leur statut protégé temporaire (SPT) soit révoqué par le président Donald Trump. Près de 320 000 ressortissants de huit pays vivront cette angoisse d’ici juin 2018. Tous ne chercheront pas refuge au Canada, comme nombre d’Haïtiens l’ont fait, mais plusieurs milliers d’entre eux pourraient tenter leur chance vers le nord.

195 000 Salvadoriens

SPT depuis les tremblements de terre de 2001

Échéance : 9 mars 2018

61 000 Honduriens

SPT depuis l’ouragan Mitch, en 1998

Échéance : 5 janvier 2018

46 000 Haïtiens

SPT depuis le tremblement de terre de 2010

Échéance : 22 janvier 2018

9 000 Népalais

SPT depuis le tremblement de terre de 2015

Échéance : 24 juin 2018

2 550 Nicaraguayens

SPT depuis l’ouragan Mitch, en 1998

Échéance : 5 janvier 2018

450 Soudanais

SPT depuis la guerre civile, en 1997

Échéance : 2 novembre 2017

250 Syriens

SPT depuis la guerre civile, en 2012

Échéance : 31 mars 2018

50 Sud-Soudanais

SPT depuis le conflit politique, en 2011

Échéance : 2 novembre 2017