Mon barbier est riche
Société

Mon barbier est riche

Passée de mode, la barbe ? Oh que non !  Une véritable industrie fait des affaires d’or grâce aux hommes qui poussent l’entretien de leur pilosité faciale vers de nouveaux sommets de raffinement… ou d’extravagance.

On entre au Notorious Barbershop, rue Notre-Dame, à Montréal, comme dans l’antre du bling-bling. Malgré le nom du commerce et l’affiche sur un des murs, qui rappellent le rappeur américain assassiné en 1997, le plancher imitation marbre, les murs noirs, les lustres et les moulures dorées sont plutôt un hommage assumé à la marque Versace.

Cet article est réservé aux abonnés du magazine L’actualité

Les abonnés doivent avoir créé au préalable un compte d’accès numérique pour activer leur abonnement sur leur appareil mobile ou leur ordinateur.


Vous êtes abonné à L’actualité et avez déjà votre compte d’accès? Connectez-vous ici


Vous êtes abonné à L’actualité, mais n’avez pas encore de compte d’accès? Créez-le ici

Vous n’êtes pas abonné à L’actualité? Découvrez les avantages de l’abonnement ici