Service essentiel
SociétéChamp libre

Service essentiel

Dans ce monde de plaisirs jetables, l’art est plus qu’un passe-temps, qu’un contenu entre deux pubs. 

Un poème peut-il changer une vie ?

Dans Equipment for Living, le poète et essayiste américain Michael Robbins affirme que non. Les œuvres ne modifient pas vraiment nos existences… à moins qu’on ne désire soi-même, plus ou moins secrètement, en modifier la substance ou les contours. C’est là qu’elles opèrent, en s’infiltrant par les interstices qu’ouvrent sur nos âmes nos petites et grandes crises existentielles.

Cet article est réservé aux abonnés du magazine L’actualité

Les abonnés doivent avoir créé au préalable un compte d’accès numérique pour activer leur abonnement sur leur appareil mobile ou leur ordinateur.


Vous êtes abonné à L’actualité et avez déjà votre compte d’accès? Connectez-vous ici


Vous êtes abonné à L’actualité, mais n’avez pas encore de compte d’accès? Créez-le ici

Vous n’êtes pas abonné à L’actualité? Découvrez les avantages de l’abonnement ici