Le combat d'un père
Société

Le combat d’un père

Comment le suicide de son fils a convaincu Alexandre Taillefer de partir en croisade contre la cyberdépendance.

Près de deux ans après le suicide de son fils, l’homme d’affaires Alexandre Taillefer cherche toujours à comprendre. Pourquoi Thomas, 14 ans, se réfugiait derrière son ordinateur une quarantaine d’heures par semaine. Pourquoi lui-même n’a pas été informé d’un enjeu suicidaire lorsqu’il a appelé la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) pour avoir des conseils ni lorsque Thomas s’est retrouvé en psychiatrie. Pourquoi les signaux de détresse envoyés par l’adolescent sur le site de jeux en ligne Twitch sont restés lettre morte. « Mon fils faisait probablement une grave dépression. Mais on n’a pas fait le lien entre dépression et cyberdépendance », explique Alexandre Taillefer. Le documentaire Bye, réalisé par Frédéric Nassif, le suit dans sa croisade contre la cyberdépendance.

Cet article est réservé aux abonnés du magazine L’actualité

Les abonnés doivent avoir créé au préalable un compte d’accès numérique pour activer leur abonnement sur leur appareil mobile ou leur ordinateur.


Vous êtes abonné à L’actualité et avez déjà votre compte d’accès? Connectez-vous ici


Vous êtes abonné à L’actualité, mais n’avez pas encore de compte d’accès? Créez-le ici

Vous n’êtes pas abonné à L’actualité? Découvrez les avantages de l’abonnement ici