« Vas-y, t'es capable ! »
SociétéDes gars, des filles

« Vas-y, t’es capable ! »

Et si le problème ce n’était pas le manque d’assurance des femmes, mais l’excès de confiance des hommes ?

C’est un fait bien étayé par la recherche en sciences sociales : les hommes ont tendance à surévaluer leurs compétences, les femmes à se percevoir plus modestement, voire à sous-estimer leurs capacités. Selon une certaine vision de l’émancipation féminine, cette timidité est l’un des principaux freins à leur plein épanouissement dans la société.

Cet article est réservé aux abonnés du magazine L’actualité

Les abonnés doivent avoir créé au préalable un compte d’accès numérique pour activer leur abonnement sur leur appareil mobile ou leur ordinateur.


Vous êtes abonné à L’actualité et avez déjà votre compte d’accès? Connectez-vous ici


Vous êtes abonné à L’actualité, mais n’avez pas encore de compte d’accès? Créez-le ici

Vous n’êtes pas abonné à L’actualité? Découvrez les avantages de l’abonnement ici