Le CV : Brenda Lucki
Société

Le CV : Brenda Lucki

La nouvelle commissaire de la Gendarmerie royale du Canada est la première femme nommée de façon permanente à la tête du corps policier fédéral.

1964

Naît à Edmonton, en Alberta. Sa mère, originaire de l’Ukraine, et son père, de Pologne, ont immigré au Canada à la fin des années 1930.

1986

Entre à la Gendarmerie royale du Canada. Affectée au Détachement de Granby, elle applique les lois fédérales en matière de drogues et de douanes et agit comme agente d’infiltration.

1993 et 1994

Effectue deux missions dans une région de la Croatie occupée par les Serbes, pour lesquelles elle reçoit deux médailles de la Force de protection des Nations unies.

« Je supervisais l’aide humanitaire et je m’assurais que les crimes faisaient l’objet d’enquêtes appropriées. »

1995

Forme des policiers en vue d’une mission de l’ONU en Haïti, où elle se rend ensuite pour une visite sur le terrain.

1996

Obtient un baccalauréat ès arts en psychologie et sociologie de l’Université de l’Alberta.

2000

Reçoit la Médaille canadienne du maintien de la paix.

2003

Gravit les échelons de la GRC en occupant divers postes d’inspectrice et de surintendante, en Saskatchewan, au Manitoba et en Alberta.

2012

Reçoit un diplôme en gestion de l’Asper School of Business, de l’Université du Manitoba.

2013

Devient membre de l’Ordre du mérite des corps policiers pour ses efforts visant à améliorer les relations avec les Premières Nations.

Octobre 2016

Nommée commissaire adjointe, elle dirige l’École de la GRC, à Regina, et veille à ce que les cadets reçoivent une formation en matière de diversité.

« Nous pouvons bâtir une GRC représentative de la population. »

16 avril 2018

Entre en poste à titre de commissaire, la plus haute fonction de la GRC. Elle souhaite moderniser l’organisation de 29 500 membres, éclaboussée par des allégations d’inconduites sexuelles et de discrimination à l’endroit des autochtones.

« J’entends remettre en doute les idées reçues et demander des explications. Nous retournerons toutes les pierres. Et nous continuerons jusqu’à ce que tous les problèmes soient débusqués. »