Des courses virtuelles… bien réelles
Sports

Des courses virtuelles… bien réelles

Un concept original permet désormais aux coureurs de prendre part à des compétitions où et quand ils le désirent.

Participer à une compétition de course à pied, à l’endroit et au moment qui conviennent à chaque coureur, qu’il se trouve à Chicoutimi, à Montréal ou à Kuujjuaq ? C’est désormais possible grâce au circuit des Courses Virtuelles, un concept né aux États-Unis en 2015 et offert dans la francophonie depuis juillet dernier.

Le principe est simple : pour environ 20 dollars, les participants s’inscrivent en ligne à l’une des nombreuses courses proposées, dont les distances sont de 5, 10 ou 21 km. Ils reçoivent ensuite un dossard à leur nom et… leur médaille. « Ça me motive à me dépasser ! » dit Chantal Cossette, 32 ans, qui a participé jusqu’à maintenant à trois courses virtuelles. Une fois leur défi relevé, les participants peuvent, s’ils le désirent, inscrire leur résultat sur la page Facebook des Courses Virtuelles.

Pour ajouter un peu de piquant, les épreuves comportent des thématiques originales. Par exemple, lors du défi de la Pleine Lune, les participants sont invités à courir ou à marcher la distance choisie dans les jours précédant ou suivant la pleine lune.

Selon Frédéric Houde, à l’origine du concept, plus de 3 000 personnes — dont 90 % de femmes — se sont inscrites à l’une ou l’autre des épreuves depuis juillet.