Gaspésie : la TDLG traverse l'Atlantique
Sports

Gaspésie : la TDLG traverse l’Atlantique

La formule des vacances sportives et culturelles proposée depuis 2003 par la Traversée de la Gaspésie (TDLG) a séduit les Français, qui en ont importé le concept.

Un outil promotionnel

Transposée dans le sud de la France, la TDLG devient la TDLH, la Traversée de l’Hérault. « On a les montagnes, mais peu de touristes. On veut faire comme les Gaspésiens et mettre notre région en valeur », affirme Jean-Pierre Duval, instigateur de la version française, qui se tiendra du 26 mai au 2 juin.

Un défi de taille…
Dès sa première expérience, à l’automne 2017, Jean-Pierre Duval est tombé sous le charme de cette marche de 100 km dans les montagnes de la Gaspésie. Son objectif : recréer la même ambiance en France dans une expédition de randonnée. « Ce n’est pas gagné d’avance, car les Français ne sont pas aussi souriants ! » concède-t-il.

Le Québec en appui
Par contre, il aura du renfort. Claudine Roy, cofondatrice de la TDLG, et la comédienne Sophie Faucher, fidèle de cette traversée, y seront les invitées d’honneur. « C’est une excellente nouvelle pour notre organisation. Ça nous ouvre une porte vers la France », s’enthousiasme Claudine Roy, qui espère attirer quelques Français à son rendez-vous gaspésien.