Techno

Bienvenue en Virtuélie

Un nouveau pays virtuel est en train de naître.

Illustration: Sébastien Thibault pour L'actualité
Illustration: Sébastien Thibault pour L’actualité

On savait déjà qu’Internet et les réseaux sociaux dématérialisaient les relations entre les personnes, mais ce qu’on savait moins, c’est que ces outils de communication finiront par donner naissance à un nouvel État, entièrement virtuel.

En fait, le pays physique coexistera avec un pays immatériel qui n’aura ni les mêmes frontières ni les mêmes citoyens. « L’effet sera similaire à celui de l’automobile, qui a réorganisé l’espace en créant les banlieues. C’est déjà commencé », dit Kaan Yigit, président de SRG, une société torontoise d’étude de la consommation qui s’intéresse aux répercussions des technologies. Et ce nouveau pays virtuel est déjà une terre de contrastes.

L’hyperconnectivité facilite la communication entre personnalités radicales ou déviantes, en plus de favoriser des démagogues à la Donald Trump. Elle suscite des courants de sympathie universelle et la mobilisation instantanée. Grâce à elle, les trolls d’Internet sévissent dans les réseaux sociaux et brutalisent tous ceux qui ne pensent pas comme eux, tandis que des personnes souffrant d’un handicap physique ou mental gagnent un espace où elles sont perçues comme normales. « Globalement, le changement sera plus positif que négatif, mais rien ne sera plus comme avant. »