Techno

Des octets dans mes neurones

Elon Musk crée une société qui travaillera à repousser les limites du cerveau humain.

(Photo : William Callan / Contour par Getty Images)

Elon Musk, l’homme derrière Tesla et SpaceX, aspire désormais à améliorer les capacités mentales de l’être humain en fusionnant cerveau et ordinateur, à l’aide d’implants dans notre système nerveux. Pour y parvenir, le milliardaire a lancé une nouvelle entreprise, Neuralink.

Cette fusion homme-machine pourrait rendre possible le stockage de notre mémoire sur des supports externes ou la stimulation de tissus nerveux chez des patients atteints de maladies comme l’alzheimer.

Si Musk cherche à repousser les limites biologiques du cerveau humain, c’est qu’il pressent un péril pour l’humanité : l’intelligence artificielle. L’homme d’affaires et visionnaire craint qu’elle ne finisse par surclasser l’intelligence humaine et ne réduise l’homme à un rôle de subalterne ou, pis, d’animal de compagnie. La société Neuralink constitue pour lui un moyen de repousser cette échéance.