Des ordinateurs portables avec une autonomie d'une semaine
Techno

Des ordinateurs portables avec une autonomie d’une semaine

Maxime Johnson décortique ces appareils nouveau genre, les Always Connected PC, qui intègrent des composants de téléphones intelligents.

Des ordinateurs portatifs minces, dotés d’une autonomie de plus de 20 heures et d’une connexion Internet continue : voilà la promesse des nouveaux ordinateurs portatifs imaginés par Microsoft et Qualcomm, un fabricant de composants électroniques. Le concept n’est pas inédit, mais plusieurs améliorations technologiques récentes pourraient enfin lui permettre de réussir.

Les Always Connected PC — qu’on pourrait traduire par « ordinateurs toujours connectés », en attendant l’arrivée d’une appellation officielle en français — ont de quoi séduire. Ces appareils, dont les deux premiers modèles de HP et ASUS ont été dévoilés cette semaine, ne seront pas les plus puissants sur le marché, mais ils offriront en revanche plusieurs caractéristiques recherchées par les travailleurs modernes.

Microsoft promet notamment que les ordinateurs s’allumeront instantanément, comme un téléphone, qu’ils seront dotés d’une connexion Internet sans fil rapide et d’une autonomie pouvant aller jusqu’à une semaine, selon l’utilisation qu’on en fait.

Des idées similaires ont déjà été proposées par le passé (les Smartbook de Qualcomm et les ordinateurs Windows RT de Microsoft), mais elles n’ont jamais vraiment décollé. La technologie n’était tout simplement pas au rendez-vous. Tout indique que cette fois pourrait être la bonne.

Un processeur de téléphone intelligent

Au cœur des HP ENVY x2 et ASUS NovaGO, les deux premiers Always Connected PC, se trouve un processeur Snapdragon 835 de Qualcomm. Ce composant — le cerveau de l’ordinateur en quelque sorte — est le même qui équipe la plupart des téléphones Android haut de gamme lancés en 2017.

La puissance des processeurs de téléphone s’améliore d’une façon presque exponentielle depuis quelques années, au point que ceux-ci sont désormais assez rapides pour les applications lourdes conçues pour des ordinateurs. Mais plus important encore, ces processeurs ont été optimisés pour fonctionner le plus longtemps possible avec une petite batterie de téléphone.

Dans un ordinateur, qui possède un espace pour une batterie plus imposante, imaginez le gain d’efficacité : ces processeurs devraient permettre une utilisation de 22 heures consécutives. Si on en fait un usage moyen, Microsoft estime que l’autonomie des Always Connected PC pourra atteindre des jours, et même une semaine.

Un système d’exploitation complet

L’autre partie importante de l’équation est le système d’exploitation Windows 10, qui a été entièrement revu par Microsoft pour être compatible avec ces processeurs de téléphones intelligents.

Contrairement au système Windows RT d’il y a quelques années, les applications traditionnelles Windows — celles qui équipent généralement les ordinateurs des entreprises — pourront aussi fonctionner avec ces processeurs.

Bref, l’autonomie des Always Connected PC ne sera pas atteinte en forçant des compromis importants de la part des utilisateurs.

Une connexion Internet efficace

Le dernier morceau du casse-tête, selon Microsoft et Qualcomm, est l’ajout d’une puce LTE dans tous les ordinateurs de ce genre. Comme avec un téléphone intelligent, les PC auront un accès constant à Internet, avec une technologie rapide. Il y a quelques années seulement, ces connexions cellulaires étaient beaucoup plus lentes et consommaient plus d’énergie.

Pour profiter d’une connexion LTE, les utilisateurs devront toutefois payer un forfait de données à leur fournisseur Internet. Considérant l’omniprésence du Wi-Fi et la possibilité de créer une borne d’accès sans fil avec son téléphone intelligent, ce dernier aspect des Always Connected PC est probablement moins pertinent pour les utilisateurs que pour Qualcomm, qui commence à affronter une concurrence de plus en plus féroce dans le secteur des téléphones intelligents avec sa technologie.

Avec ou sans connexion Internet, la promesse d’une longue autonomie pourrait être suffisante pour assurer le succès de ce nouveau genre d’ordinateur. À condition bien sûr que les caractéristiques permettent de faire fonctionner les applications populaires, comme Chrome et Office, de façon fluide, ce qui devrait être le cas.

Les premiers Always Connected PC seront lancés au printemps 2018, pour un prix qui n’a pas encore été annoncé.