L'intelligence artificielle au service des réunions du futur
Techno

L’intelligence artificielle au service des réunions du futur

Quatre technologies qui existent déjà pourraient transformer les réunions dans un futur rapproché, explique Maxime Johnson.

Microsoft a dévoilé cette semaine un concept de réunion futuriste à l’occasion de sa conférence pour développeurs Build. Une vision qui pourrait se concrétiser rapidement, grâce aux dernières avancées en intelligence artificielle.

Au cœur des réunions du futur, Microsoft imagine un nouveau genre d’appareil, qui rassemble à la fois un haut-parleur, des microphones et une caméra à 360 degrés.

Cette caméra sera utilisée pour enregistrer les réunions en vidéo, mais aussi pour reconnaître qui est présent dans la salle. Un assistant virtuel – Cortana dans ce cas-ci – pourra ainsi accueillir les participants à leur arrivée, leur demander leur nom s’ils ne sont pas reconnus et associer ce qu’ils diront à leur compte personnel tout au long de la rencontre.

Photo : Microsoft Build

Transcription et traduction en temps réel

Tout ce qui est dit dans les réunions sera enregistré, transcrit en temps réel et attitré à la bonne personne. Dans la vision de Microsoft présentée à la conférence Build, cette transcription s’affiche directement sur un écran, ce qui pourrait permettre de remarquer les erreurs potentielles.

La transcription pourrait faciliter le suivi pour les participants qui sont à l’extérieur, assurer la compréhension des malentendants et générer le verbatim de la réunion automatiquement.

Dans une démonstration assez calme sur scène, le système semblait fonctionner sans erreurs, ce qui n’est pas très étonnant : en 2016, Microsoft avait affirmé que sa technologie était désormais plus efficace que la transcription humaine, à condition que l’environnement soit silencieux et que l’enregistrement soit d’une bonne qualité. Il serait toutefois intéressant de le voir en action dans une ambiance encore plus cacophonique représentative de certaines rencontres.

Les équipes dans les grandes entreprises regroupent souvent des participants partout dans le monde. La traduction en temps réel devrait quant à elle permettre à chacun de lire et d’entendre ce qui est dit par les autres dans sa propre langue maternelle, une technologie qui existe déjà dans le service de messagerie Skype.

Analyse du contenu et suivi

La technologie la plus impressionnante présentée par Microsoft à la conférence Build est toutefois l’analyse du contenu par l’assistant virtuel Cortana, qui peut ainsi assurer un suivi de ce qui a été dit par la suite.

Si deux participants s’entendent pour se rencontrer la semaine suivante afin de poursuivre un projet, Cortana pourra ainsi analyser les agendas des deux personnes et leur proposer des moments pour se rencontrer.

Si un patron demande à son employé de l’appeler après la réunion, ce dernier recevra automatiquement un message plus tard dans la journée pour lui rappeler de contacter son supérieur.

Reste à voir si les entreprises accepteront que le contenu confidentiel dit dans leurs rencontres internes soit analysé dans les serveurs de Microsoft de la sorte.