De plus en plus d’enfants et d’adolescents se définissent autrement que comme garçon ou fille. Un phénomène encore mal connu qui ébranle les parents et la société.